Body talk : féminisme, sexualité et corps

On aurait eu tort d’évoquer la Vénus de Botticelli revue et corrigée par David Lachapelle sans aborder l’exposition Body Talk, qui traite elle aussi de Vénus – noire –...

On aurait eu tort d’évoquer la Vénus de Botticelli revue et corrigée par David Lachapelle sans aborder l’exposition Body Talk, qui traite elle aussi de Vénus – noire – cette fois, dans la jolie ville de Metz.

Les corps des femmes, voilà un sujet que certains d’entre nous, moi le premier, ne maîtrisent pas parfaitement, et que par objectivation sexuelle, nous tentons du moins de rectifer ces lacunes sous un angle artistique. Les implications politiques, sociétales, que sous-tend le regard du monde sur ces corps féminins, sont immenses.

C’est peut-être encore plus le cas en Afrique ; ce sont donc à des artistes africaines que l’espace d’exposition du Fonds régional d’Art contemporain de Lorraine, le 49 Nord 6 Est, a fait appel.

DECOUVREZ LA SUITE DE CE REPORTAGE DANS LE PREMIER NUMERO DE GARCON MAGAZINE

 

Tous les jours sauf le lundi. Les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 14h à 19h et les samedis et dimanches de 11h à 19h jusqu’au 17 janvier 2016 : 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine 1bis Rue des Trinitaires Metz

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :