Retrouvez la dernière enquête INSEE à propos des couples de même sexe

En 2011, en France métropolitaine, 205 000 personnes majeures sont en couple avec un conjoint du même sexe, soit 0,6 % des 31,8 millions de personnes en couple. Parmi...

garcon-magazine-insee-couple-gay

En 2011, en France métropolitaine, 205 000 personnes majeures sont en couple avec un conjoint du même sexe, soit 0,6 % des 31,8 millions de personnes en couple.

Parmi les personnes ayant un conjoint du même sexe, les hommes sont majoritaires (six sur dix) et sont en moyenne un peu plus âgés que les femmes. Par ailleurs, ces personnes sont plus jeunes que celles ayant un conjoint de sexe différent : 65 % d’entre elles ont moins de 45 ans contre 42 % pour les personnes ayant un conjoint de sexe différent.

Elles sont aussi plus diplômées et vivent plus souvent dans de grandes agglomérations que les personnes ayant un conjoint de sexe différent : 49 % sont titulaires d’un diplôme universitaire contre 28 % des personnes ayant un conjoint de sexe différent et 75 % résident dans de grands pôles urbains contre 56 % des autres personnes en couple. En particulier, parmi les personnes ayant un conjoint du même sexe, trois sur dix habitent en Île-de-France et deux sur dix à Paris.

Capture d’écran 2015-12-18 à 15.02.43Elles résident moins souvent avec leur conjoint que les personnes ayant un conjoint de sexe différent : 16 % ne vivent pas dans le même logement que leur conjoint (4 % pour les autres personnes en couple). Les personnes ayant un conjoint du même sexe vivent aussi moins souvent avec des enfants. Neuf sur dix n’ont pas d’enfant mineur à leur domicile (parmi les personnes ayant un conjoint de sexe différent, six sur dix vivent sans enfant mineur).

En effet, la quasi-totalité d’entre elles n’ont pas (ou pas encore) eu d’enfant. Parmi les personnes ayant un conjoint de sexe différent et vivant sans enfant mineur, seulement un tiers n’ont pas (encore) eu d’enfant ; pour deux tiers, les enfants ont déjà atteint leur majorité ou quitté le domicile parental. La plupart des personnes ayant un conjoint du même sexe et ayant eu des enfants sont des femmes (sept sur dix).

Capture d’écran 2015-12-18 à 15.02.51Le pacte civil de solidarité (Pacs), adopté fin 1999, a permis aux personnes en couple avec un conjoint du même sexe ou non de contractualiser leur union. En 2011, 90 000 personnes sont pacsées avec un conjoint du même sexe, soit 6,5 % des 1,4 million de personnes pacsées. Les hommes et les femmes en couple avec un conjoint du même sexe officialisent moins leur union que les personnes ayant un conjoint de sexe différent.

Ne pouvant pas encore se marier en 2011, ils sont 44 % à être pacsés, alors que le mariage ou le Pacs concernent 78 % des personnes ayant un conjoint de sexe différent (4 % de ces dernières sont pacsées et 74 % mariées). Les femmes en couple avec une personne du même sexe sont moins souvent pacsées que les hommes (quatre sur dix contre cinq sur dix).

Capture d’écran 2015-12-18 à 15.02.58

La proportion de personnes mariées augmente par ailleurs fortement avec l’âge pour les personnes ayant un conjoint de sexe différent. En revanche, pour les personnes ayant un conjoint du même sexe, la part des pacsés se stabilise autour de six sur dix à partir de 35 ans. En 2000, un quart des Pacs concernent des hommes et des femmes en couple avec un conjoint du même sexe alors qu’ils représentent moins de 1 % des personnes en couple.

Capture d’écran 2015-12-18 à 15.03.05

Au fil du temps, cette part a diminué face au succès croissant du Pacs auprès des personnes ayant un conjoint de sexe différent. Elle est inférieure à 5 % depuis 2009. Depuis la promulgation de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes du même sexe en mai 2013, on estime que 17 400 mariages entre personnes du même sexe ont été célébrés en France : 7 400 en 2013 et 10 000 en 2014.

Cela représente 3 % des mariages célébrés en 2013 et 4 % en 2014, soit une proportion proche de celle observée au sein des Pacs conclus en 2013 (4 %)

Retrouvez tous les résultats de l’enquête en cliquant ici.

Source : Insee

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :