Soirée Fetish nantaise

Les soirées fetish se développent en région. Après Lyon et Lille, Nantes développe ses propres soirées Fetish autour d’un petit groupe d’inconditionnels du cuir et du BDSM. Garçon Magazine...

Capture d’écran 2016-04-16 à 13.54.33

Les soirées fetish se développent en région.

Après Lyon et Lille, Nantes développe ses propres soirées Fetish autour d’un petit groupe d’inconditionnels du cuir et du BDSM. Garçon Magazine les
a rencontrés.

Pourquoi avez-vous participé au dernier apéritif Fetish nantais ?
C’est la première fois que nous avons eu l’occasion de sortir en tenues fetish dans l’Ouest en dehors des sex- clubs. Nous sommes plutôt adeptes des apéros fetish sur Paris et pour le coup, c’est agréable de pouvoir s’habiller et sortir en cuir ou latex dans notre région.

Qu’est-ce que le mouvement fétichiste pour vous?
Être fetish, c’est avant tout s’amuser avec des mecs qui fonctionnent avec les mêmes envies que nous. Nous sommes deux couples d’amis avec des goûts différents : cuir, latex, militaire, dog, skin… Être lookés fetish nous amène naturellement à réaliser nos goûts sexuels, le BDSM entre autres.

Comment le vivez-vous?

Nous le vivons bien car c’est notre état d’esprit. Nous aimons sortir lookés même si le regard des autres gays, plus « classiques », nous laisse quelquefois perplexes. On peut parfois se sentir seul en province. Nous sommes en attente de mecs qui se lookent pour les plans et qui participent à nos envies. Pour nous, les apéros fetish vont…

DECOUVREZ LA SUITE DU REPORTAGE DANS LE NUMÈRO 3 DE GARCON MAGAZINE EN KIOSQUE OU

ABONNEZ-VOUS POUR NOUS SOUTENIR

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :