« Les Vies de Thérèse » remporte la Queer Palm 2016 à Cannes

  Le jury de la Queer Palm 2016 était présidé par les cinéastes français Oliver Ducastel et Jacques Martineau. Rappelons que l’an dernier, le film « Carol » de l’Américain Todd...

 

13266100_1195986617079235_6942305685592304316_nLe jury de la Queer Palm 2016 était présidé par les cinéastes français Oliver Ducastel et Jacques Martineau. Rappelons que l’an dernier, le film « Carol » de l’Américain Todd Haynes, avait été récompensé.

Cette fois-ci c’est le documentaire « Les Vies de Thérèse » de Sébastien Lifshitz qui remporte la Queer Palm de ce 69ème Festival de Cannes.

« Cette année, les films du festival ont offert une grande diversité de personnages féminins et nous ont beaucoup parlé du désir féminin, si longtemps nié et réprimé (…). Nous avons décidé de distinguer deux films d’espoir et d’amour qui montrent des femmes qui se confrontent à l’existence et veulent rester maîtresses de leur vie » nous précise le jury.

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉ

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...