La Lucarne, le site qui fait battre le coeur de la vie culturelle

Alors que la Belgique a été élue par le guide Spartacus 2e pays le plus gay-friendly au monde, l’occasion est belle pour nous de vous faire découvrir le monde...

13423840_10154321124274679_4794263493981390518_n

Alors que la Belgique a été élue par le guide Spartacus 2e pays le plus gay-friendly au monde, l’occasion est belle pour nous de vous faire découvrir le monde associatif et culturel belge par son grand bout.

Un bébé belge, bientôt européen ?

La Lucarne. Cette association est reconnue d’utilité publique par l’État belge et membre du réseau Arc-en-Ciel Wallonie (la fédération des associations LGBT en Belgique francophone). La Lucarne brasse les mentalités depuis près de quinze ans, par l’entremise de Francis, qui la préside, et de Laurent, son mari et collabo- rateur. Le couple à l’origine de ce beau bébé fait vivre la culture gay bien au-delà du plat pays. À l’occasion de la Gay Pride du Mans, où ces deux beaux garçons ont tenu à proposer un stand, nous les avons interrogés sur la raison d’être d’une association.

Laurent, peux- tu nous présenter La Lucarne, dont vous êtes le vice-président ?

10835310_10153325984324679_7770831109614426056_oLaurent : On a importé le concept canadien du GRIS-Montréal, qui existe depuis vingt ans. Ils sont partis du principe que c’est en rencontrant des homos qu’on fait avancer les mentalités. Donc on intervient dans les entreprises, les écoles : on forme des bénévoles, des jeunes essentiellement, pour y parler de leur vécu. C’est très interactif, pas du tout rébarbatif ! Ils se présentent, ils racontent leur histoire. Tout le monde n’est pas partisan de la démarche mais elle fonctionne au Canada et elle fonctionne ici.

Comment se passent les interventions du côté des écoles ?

Laurent : Les retours des classes, des professeurs, sont très positifs. Bien sûr, tu te ramasses des fois, il y a des oppositions, des préjugés. Mais la plupart du temps ce sont des opinions minoritaires, ils se rendent compte qu’ils sont tous …

DECOUVREZ LA SUITE DU REPORTAGE DANS LE NUMÈRO 4 DE GARCON MAGAZINE EN KIOSQUE OU

ABONNEZ-VOUS POUR NOUS SOUTENIR

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :