Christophe Beaugrand : « Je ne bosse pas pour être comparé à Delormeau »

  Au cœur de l’actu à l’occasion du lancement ce-soir de la dixième saison de Secret Story, l’animateur du groupe TF1 a accordé une interview exclusive à Garçon Magazine...

 

christophe-v

Au cœur de l’actu à l’occasion du lancement ce-soir de la dixième saison de Secret Story, l’animateur du groupe TF1 a accordé une interview exclusive à Garçon Magazine pour son numéro de rentrée. L’occasion de revenir sur les nouveautés du programme, son engagement LGBT et de glisser au passage un petit tâcle Cyril Hanouna et Mathieu Delormeau.

Très enthousiaste, le nouveau chouchou du PAF semble avoir hâte de présenter cette nouvelle édition « On va, entre autres, jouer sur une interaction beaucoup plus importante avec le public […] Il y aura aussi un changement de décor […]Leïla (la gagnante de la 8è saison ndlr)  reste avec nous pour son Open Door ».

« Mon homosexualité ? C’est une donnée parmi beaucoup d’autres dans ma personnalité et ça ne doit rien changer. »

On apprend également qu’il est l’initiateur de la signature par la chaîne de la Charte LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans)  proposée par l’Autre Cercle et signée le 9 octobre 2015. « On envoie comme message clair que cela ne pose pas  de problème et qu’il n’y aura pas de jugement. [ …] On passe la moitié de sa vie au travail, on donc s’y sentir bien et y être à égalité avec tout le monde ». De son côté, il admet n’avoir jamais eu de souci avec son homosexualité « C’est une donnée parmi beaucoup d’autres dans ma personnalité et ça ne doit rien changer. »

« Hanouna ?  J’accepte la critique à la hauteur de ce qu’elle vaut. »

Il profite également pour remettre gentiment à leur place Cyril Hanouna et Matthieu Delormeau. Concernant le premier qui s’était montré particulièrement violent envers l’animateur et l’émission, celui-ci répond simplement, avec sourire : « J’accepte la critique à la hauteur de ce qu’elle vaut. »  Quant à la comparaison constante avec l’ex animateur de NRJ 12,  Beaugrand s’en étonne « Je ne bosse pas pour être comparé à d’autres animateurs comme Delormeau » L’ironie finit par poindre, rappelant que lui est journaliste et qu’il passe beaucoup moins de temps à la salle de sport que lui : « J’ai trop de travail pour y aller aussi souvent que lui. ». Une manière subtile de lui rappeler qu’ils ne jouent pas dans la même cour. C’est dit !

A retrouver dans Garçon Magazine n°5, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre IceWatch d’une valeur de 79€ !

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉS

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...