La cour dappel confirme la condamnation de Christine Boutin

Ce mercredi 2 novembre 2016, la Cour d’Appel de Paris confirme la condamnation rendue le vendredi 18 décembre 2015 par la 17e chambre correctionnel du TGI de Paris. Christine...

Ce mercredi 2 novembre 2016, la Cour d’Appel de Paris confirme la condamnation rendue le vendredi 18 décembre 2015 par la 17e chambre correctionnel du TGI de Paris.

garcon-magazine-boutin

Christine Boutin est reconnue coupable d’incitation à la haine suite à des propos tenus sur l’homosexualité dans une interview dans « Charles » publié le 02 avril 2015 et dans lequel elle qualifiait l’homosexualité d’ « abomination ».

La Cour a confirmé la condamnation de l’ancienne ministre à 5000 euros d’amendes et à 2000 euros de dommages et intérêts à verser aux associations qui s’étaient portées partie civile, 2000 euros au titre de l’article 475.1 du Code de Procédures Pénales et 1000€ au titre des frais de justice.

La Cour a par ailleurs reçu la constitution de partie civile de l’Inter-LGBT et lui a alloué également les mêmes sommes que les associations Mousse et Le Refuge.

 

L’Inter-LGBT se félicite de cette décision et rappelle que les propos homophobes, lesbophobes, biphobes et transphobes sont répréhensibles et que nul n’est censé ignorer la loi.

Dans un contexte où les agressions LGBTphobes ont augmentées et se sont décomplexées depuis les débats de la loi du mariage pour tou-te-s, la Justice envoie un signal fort à la Société. L’Inter-LGBT reste plus que jamais vigilante et mobilisée et utilisera tous les recours qui sont en son pouvoir pour contrer et faire cesser les violences physiques, verbales et le harcèlement dont de nombreuses personnes LGBT font l’objet.

Communiqué de presse Inter-LGBT

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...

Vous aimerez aussi :