Paroles d’étudiants : la vie gay à Lille

Que pensez-vous de l'homosexualité à Lille ?

Selon le palmarès de l’Étudiant, la cité nordiste arrive en troisième position en termes d’effectifs (avec 108 277 inscrits) des villes étudiantes 2015-2016. Le moment opportun pour nous de donner la parole aux étudiants de cette ville cosmopolite.

 

 

 

VALENTIN, 18 ANS, BTS INFORMATIQUE :

« Lille, c’est une ville super vivante et dynamique : il y a toujours quelque chose à faire dans le centre-ville. J’ai plein d’amis gays, quasiment la moitié, mais moi je suis hétéro. J’adore traîner au Privilège, c’est un bar sympa pas trash. Le S Club est beaucoup plus comme une boîte hétéro dans la démence et le milieu. »

 

« Les bars sont très vivants et chaleureux, c’est la spécialité de Lille ! »

 

 

CLÉMENCE, 19 ANS, LICENCE EN COMMUNICATION :

« Les bars sont surtout fréquentés par des hommes. Ce qui est dommage, c’est qu’il y a une minorité de femmes et un manque de représentativité des lesbiennes. Les bars sont très vivants et chaleureux, c’est la spécialité de Lille ! La Gay Pride, c’est bien, mais c’est tout. Ils devraient organiser des réunions, des évènements gays comme des meet-up. Avoir des moments pour se  rencontrer et soutenir la communauté. » …

 

La suite à retrouver dans Garçon Magazine n°6, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre Ice-Watch d’une valeur de 79€ !

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :

  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉ

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...
  • TRANSIDENTITÉ : ZONE INTERDITE LÈVE LE VOILE

    « Je ne souhaiterais pour rien au monde que mon enfant soit transgenre. Je pense que j’ai assez d’une seule transition dans ma vie. Je ne supporterais pas d’en vivre...