Sheila : une icône gay intemporelle

Reçu dans l’intimité d’une chambre d’hôtel à Paris, Sheila (parfois nommée par son vrai prénom, Annie) nous parle de ses envies, de sa carrière et son public.

Reçu dans l’intimité d’une chambre d’hôtel à Paris, Sheila (parfois nommée par son vrai prénom, Annie) nous parle de ses envies, de sa carrière et son public.

 

 

AUJOURD’HUI, JE N’AI PAS ENVIE DE PARLER DES COUETTES OU DE « L’ÉCOLE EST FINIE », J’AI ENVIE DE PARLER DE VOTRE ACTUALITÉ ET DE VOUS, TOUT SIMPLEMENT. VOUS SORTEZ UN TRIPLE BEST OF, UN DOUBLE DVD, DES LIVRES… VOUS VIVEZ LA VIE À FOND, EN FAIT ?

Mais, c’est ça, la vie ! C’est à fond : à cent à l’heure ! Tant qu’on le peut et qu’on a la santé, la vie, c’est ça ! Il faut que ce soit vécu comme ça ! Alors oui, j’ai quand même de petits breaks, mais là, on tombe effectivement sur une grosse période. Parce que ce bouquin, ça fait deux ans que je suis dessus, ça fait longtemps que je l’écris. Les DVD, c’est un voyage à travers les époques. Cela faisait longtemps qu’on en parlait et on a enfin réussi à monter ce projet. Le best of, ce sont des chansons qu’on a également été rechercher. Elles correspondent à des télés qu’on a retrouvées en allant fouiller, à l’INA par exemple, des choses que même moi j’avais oubliées, faut bien le dire. C’est vrai que l’actualité est chargée. Alors, vivre la vie à fond ? Oui, en ce moment, c’est clair. Je vais en plus bientôt partir sur les routes rejoindre Christophe Dechavanne qui a repris Âge Tendre, pendant quatre mois dès novembre. On va se balader à travers la France avec plein d’autres artistes. Je l’ai déjà fait deux années de suite. J’avais envie de revenir et, si je reviens sur cette tournée, c’est parce que Christophe m’a emmenée dans son voyage : j’aime la vie de cirque, j’aime la vie de nomades, cette façon de vivre particulière, changer d’hôtel tous les jours… Ça donne l’impression d’avoir vingt ans, ça fait du bien.

 

AUJOURD’HUI, VOUS AVEZ L’IMPRESSION D’AVOIR 20 ANS. SI ON ÉCOUTE VOTRE NOUVEL ALBUM ET QU’ON NE DOIT RETENIR QU’UN SEUL TITRE, LEQUEL ET POURQUOI ?

Je ne peux pas en retenir qu’un, c’est impossible. Il y a des choses que je peux zapper facilement, mais ne retenir qu’un seul titre sur 53 ans de carrière, c’est impossible pour moi. Chaque époque, que vous preniez Emmenez-moi, Sur un fil ou Spacer, est importante pour moi : chaque chanson correspond à une époque de ma vie, je ne peux vraiment pas choisir…

 
 

La suite à retrouver dans Garçon Magazine n°6, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre Ice-Watch d’une valeur de 79€ !

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :