DES IMAGES AUX MOTS, FESTIVAL DE FILMS LGBT

Le festival de films LGBT de Toulouse, organisé du 6 au 12 février au cœur de la ville rose, fête en 2017 ses 10 années d’existence…et joue les prolongations jusqu’au 26...

Le festival de films LGBT de Toulouse, organisé du 6 au 12 février au cœur de la ville rose, fête en 2017 ses 10 années d’existenceet joue les prolongations jusqu’au 26 février prochain en projetant une sélection de films, pour la plupart inédits, sur une quinzaine de villes en région Occitanie. 

Xénophiles, anglophiles, francophiles, germanophiles, homophiles mais avant tout Cinéphiles! Voilà déjà 10 années qu’une équipe de bénévoles s’attelle à faire vivre le festival Des Images Aux Mots pour faire découvrir au public des films de tous les pays. Inlassablement à la recherche des nouveautés qui sauront nous interpeller, les organisateurs n’ont, de leur propre aveu, qu’un seul souhait pour cette édition anniversaire: surprendre. Encore. Toujours. Et pour longtemps ! Pour faire partager leur passion et présenter des films qui parlent de nous, de nos sexualités, de nos amours, de nos vies , ils ont tissé un réseau de partenaires, convaincus, comme eux, que le 7ème art peut interpeller, interroger l’individu et donner vie à un échange constructif. « Notre volonté est aussi de créer des espaces de dialogue et de convivialité où nous pouvons nous rencontrer, lesbiennes, gays, bi, trans, hétéro dans un esprit de partage, de curiosité, de bienveillance », expliquent Elisabeth Pons et Laure Faghol, co-directeurs du festival. 

Des films inédits, rares et uniquement visibles en festival  

Cette année encore, avec leurs équipes, ils nous ont concocté près de trois semaines de cinéma. Si au moment où nous imprimons ce journal, la première semaine, à Toulouse, vient de s’achever, il n’est peut-être pas trop tard pour se ruer dans les salles obscures et pour découvrir certains des chefs d’œuvre présentés jusqu’au 26 février. À Blagnac, Montauban, Colomiers, Mirandes, Albi, Rodez, Mirepoix, Tournefeuille, Carbonne, Decazeville, Plaisance du Gers… 11 films d’exception, parfois suivis de débats ou de « pots de l’amitié » vont feront vibrer. 

Nos coups de coeur 

Avec le documentaire La sociologue et l’ourson  (Étienne Chaillou & Mathias Théry)replongez avec recul et humour en 2013 au cœur des débats houleux sur le mariage homosexuel et l’homoparentalité́ en France. Bouleversez vos idées reçues avec Danish Girl de Tom Hooperz et entrez dans l’intimité du couple fusionnel formé par  Gerda et Einar Wegener, amateurs de peinture, dont le mari se plaît soudainement vêtu en femme…. Sortez les mouchoirs avec I feel like DISCO de l’Allemand Axel Ranisch. Faites-y la rencontre de Florian, un jeune homme qui entretient une complicité tendre avec sa mère et ne parvient pas à nouer le contact avec son père, perdu devant ce fils peu sportif, pas intéressé par les filles. Un matin, la mère n’est plus là. Père et fils doivent apprendre à cohabiter. Le film, mention spéciale du Jury Des Images aux Mots en 2016, ne devrait pas vous laisser insensible. 

Aussi au programme 

Ne manquez pas non plus : Viva, sélectionné aux Oscars 2016 : un film lumineux qui revendique le monde drag des zones marginales, et s’appuie sur l’excellente interprétation du jeune Hector Medina, d’un naturel déconcertant. Mention spéciale pour Le film de Catherine Corsini La Belle saison, aussi sympathique que son interprète principale Cécilede France. On s’y prend d’affection pour Delphine, une fermière Corrézienne qui part pour Paris, où elle rencontre Carole, une femme forte qui milite pour les droits des femmes… La température monte enfin d’un cran, avec le très sulfureux Théo et Hugo dans le même bateau, un long-métrage exaltant, au potentiel érotique fort et à la thématique grave. Un immanquable de cette sélection. 

En savoir plus : www.des-images-aux-mots.fr 

Vous aimerez aussi :