Justin Trudeau parle d’une politique d’incarcération basée sur l’identité de genre

C'est que Justin Trudeau nous donnerait presque envie de nous installer au Canada !

C’est que Justin Trudeau nous donnerait presque envie de nous installer au Canada !

 

Une fois encore, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’illustre avec ses choix politiques. Alors que la majorité des pays développés s’enfoncent de plus en plus dans des politiques de droite voire d’extrême droite, le Canada essaye de faire évoluer ses lois afin que le pays soit en phase avec « la société du XXIe siècle ». Il s’était déjà illustré avec des propos sur l’égalité homme/femme et sur les LGBT. Ça continue !

Justin Trudeau est interpellé sur la question des trans à Kingston

Actuellement, Justin Trudeau est en tournée dans tout le Canada afin de rencontrer les citoyens et être au plus près de leurs préoccupations. Jeudi 12 janvier, il particpait à une rencontre citoyenne dans le hall de la mairie de Kingston, en Ontario. Il répondait à différentes questions lui étant adressées quand il a été interpellé par un militant sur les questions trans. Sa question concernait la politique actuelle du Canada sur les incarcérations de personnes trans, qu’il a qualifié de «torture». Justin Trudeau a admit ne pas être au fait de cette question et a déclaré :

« Je veillerai à ce que nous nous penchions sur la question et que nous y répondions. Nous sommes justes quand nous reconnaissons les droits des trans comme des droits humains avant tout et nous devons nous assurer que nous défendons bien la dignité et les droits de chacun de toutes les manières possibles. »

Actuellement, la loi concernant l’incarcération des détenus trans ne prend pas en compte l’identité de genre, ce qui fait que des femmes trans sont emprisonnées dans des prisons pour hommes et inversement. Cela rend les prisonniers beaucoup plus vulnérables et plus à même aux agressions physiques ou sexuelles. De plus, l’accès aux traitements hormonaux leur sont souvent refusés.

Rien n’est encore officiellement acté, mais c’est encourageant. Comme quoi, des politiques tolérantes et inclusives sont possibles !

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :