Vidéo : Les spots publicitaires les plus controversés de 2016

Ces vidéos ont comptabilisé le plus de plaintes pour "contenu obscène".

Ces vidéos ont comptabilisé le plus de plaintes pour « contenu obscène ».

 
 

La Advertising Standards Authority (ASA) a publié le top 10 des publicités qui ont sucité le plus de plaintes. Il s’agit d’une étude propre à la Grande-Bretagne. Dans ce classement, on se rend bien compte que ce qui choque le plus la ménagère britannique moyenne, ce sont majoritairement des spots où des membres de la communauté LGBT sont représenté. Les motifs qui reviennent le plus sont que les publicités renvoient des images obscènes, qui renvoient énormément au sexe et qui sont inappropriées car à la vue de jeunes enfants.

Le directeur de l’ASA rappelle que ce n’est pas parce qu’une publicité reçoit un nombre record de plainte que cela implique sa censure. Et heureusement !

La publicité qui fait le plus polémique est celle de Money Supermarket. Cela fait quelques années qu’ils ont lancé une série de spots publicitaires dans lesquelles on voit des hommes danser en talons. A première vue, rien de bien choquant. Mais c’était sans compter sur la ménagère britannique qui ne semble pas de cet avis ! Des hommes en talons qui twerkent, ce n’est pas le genre d’image qu’il devrait y avoir à la télévision ! Imaginez ce que vont imaginer les enfants. Ils pourraient avoir envie d’essayer !

Pourtant, certaines publicités ou clips musicaux, cela ne semble pas plus outragent de voir de jeunes filles à moité nue twerker…

 

 

On retrouve également dans ce classement le spot publicitaire du site de rencontre Match (Meetic) mettant en scène un couple de même sexe. Ce qui dérange dans ce spot, en plus de mettre en scène un couple de même sexe, c’est le baiser qu’elles échangent. Une fois encore, quelle image cela envois aux enfants…

 

 

Ce classement est intéressant car il souligne la contradiction qui existe chez nos amis britannique mais aussi en France : bien que certaines choses avancent dans la bonne direction, il persiste une base très conservatrice. Ce qui reste rassurant, c’est que les autorités travaillent dans le bon sens et encouragent les marques à créer de nouveaux spots « mettant en scènes des personnes LGBT afin de les représenter et de les normaliser en tant qu’individus, relations et familles ». On attend le cru 2017 !

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :