Spectacles : Virginie Lemoine sur son «31»

Garçon Magazine a eu le plaisir de déjeuner en compagnie de Virginie Lemoine, qui met en scène la comédie (musicale) 31 !

Garçon Magazine a eu le plaisir de déjeuner en compagnie de Virginie Lemoine qui commence 2017 sur les chapeaux de roue (elle joue dans une pièce et en a monté deux). L’occasion pour nous de parler de «31», spectacle initié par l’équipe des Funambules et dont elle assure la mise en scène.

 
 

 

Nous sommes à peine installés que Virginie Lemoine brise la glace en nous racontant, horrifiée, qu’elle vient de recevoir un courrier… de la Manif pour tous ! Et d’emblée, nous sommes séduits par cette femme sensible et tournée vers les autres. Son credo, elle le tient de son frère qui lui disait : « Figure-toi ce que doit être un rapport humain et comporte-toi avec les autres comme tu aimerais qu’on se comporte avec toi ! » Car il y a beaucoup d’amour dans le cœur de Virginie Lemoine et c’est bien ce qui transparaît dans « 31 », sa dernière mise en scène qui revient à Paris dès le mois de février après son énorme succès estival à Avignon. « Nous sommes très heureux. J’aime beaucoup ce texte de Stéphane Laporte et de Gaëtan Borg. Nous avons travaillé en bonne intelligence. Nous sommes partis de façon très artisanale sans s’attendre à un tel succès ».

« 31 », c’est l’histoire, racontée à rebours et en chansons, d’une bande d’amis qui se retrouve, chaque année, pour le réveillon du nouvel an, un petit témoignage d’humanité avec des caractères subtilement dessinés. « Tous sont très nuancés. Chacun a son drame, on ne peut pas le rentrer dans les cases. Plus on présente les personnages avec leurs failles, leurs faiblesses, plus ils sont touchants. « 31 » donne aussi à voir de beaux portraits de femmes à la fois fortes et aimantes ». Dans cette famille de cœur, où les liens amicaux s’expriment dans toute leur complexité, éclot aussi une romance entre les deux personnages masculins. « L’un est un homosexuel assumé alors que l’autre, venant d’une famille portugaise très pesante, est beaucoup moins à l’aise avec ça. Pour lui, c’est une tempête sous un crâne : suis-je amoureux de ce garçon en particulier ou bien suis-je homo ? ».

 

« On a beau lutter contre la diversité, elle appartient à la nature »

 

Les chansons de « 31 » sont composées par Stéphane Corbin, à l’origine des Funambules, projet musical contre l’homophobie auquel a participé Virginie Lemoine. « J’étais déjà un peu montée au créneau dans les médias. J’avais d’ailleurs participé au tournage du clip Oui, je le veux ! pour le Mariage pour tous avec mes deux frères. Alors, quand Stéphane m’a demandé d’enregistrer J’ai connu un coiffeur, très beau texte d’Alexis Michalik, j’étais vraiment émue. » Trop peu de personnalités osent encore s’exprimer pour défendre nos droits. Virginie Lemoine, elle, n’a jamais hésité…

 
 

La suite à retrouver dans Garçon Magazine n°7, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre !

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :