Spectacles : Les Funambules

200 artistes sur le fil d'un militantisme amoureux !

200 artistes sur le fil d’un militantisme amoureux !

 
 

« Et si à la violence de tous les élans homophobes, on répondait par des chansons d’amour ? » C’est de cette proposition de l’auteur, compositeur et interprète, Stéphane Corbin, qu’est né ce beau projet. Au total, pas moins de 200 artistes bénévoles ont répondu présents à l’appel. Résultat, un album qui se déguste avec gourmandise et qui s’offre une version Deluxe disponible depuis le 27 janvier et une reprise des spectacles au Studio Hébertot de Paris le 6 février.

 

 

Il y a des projets qui proposent une nouvelle approche du militantisme LGBT. Sans revendications, mais avec humour et tendresse, Les Funambules font partie de ceux-là. Volontairement optimistes, les 42 titres de cette nouvelle version s’égrainent avec douceur, justesse et sans effusion de sentiments. De manière apolitique, ces chansons parlent d’amour évidemment, de nos souffrances aussi bien sûr, de nos espoirs, de la vie quoi. Quelle meilleure idée pouvait-il y avoir pour lutter contre l’homophobie que de parler de nous ? Enfin !

 

42 TITRES OU LE PLURALISME DE NOS VIES !

Enfin des chansons qui parlent de la réalité de nos vies, loin des clichés, de l’hétéronormativité de la société en général, et de la musique commerciale en particulier. Ainsi, on retrouve quelques pépites comme le sublime L’aveu, le touchant Mon Jacques à moi, le délirant Filles à pédés ou encore l’émouvant La rumeur, interprétée par Amanda Lear. Dans cette nouvelle édition de l’album, en plus du double-album, vous aurez aussi la possibilité de découvrir leur univers scénique à travers une captation au Théâtre Treize, ainsi qu’un documentaire qui revient sur la longue genèse du projet…

 

 

UN CASTING 3 ÉTOILES

Né en réaction aux manifestations contre le Mariage pour Tous en 2013, Stéphane Corbin a su fédérer plus de 200 artistes autour de ce projet ambitieux de la plus belle façon qu’il soit : avec amour. De nombreux artistes issus de la comédie musicale ont répondu présents, mais également quelques personnalités à l’instar d’Annie Cordy, Pierre Richard, Dave ou encore Virginie Lemoine et Miou-Miou, marraines de cette belle aventure…

 
 

La suite à retrouver dans Garçon Magazine n°7, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre !

 
 

Et si vous avez envie de (re)voir Les Funambules, c’est le moment ! La troupe est de retour du 6 février au 24 avril prochain, toujours au Studio Hébertot.

 

PLUS D’INFOS :

www.les-funambules.com
Double-album Deluxe Les Funambules disponible.
Concerts du 6 février au 24 avril, tous les lundis à 20h au Studio Hébertot.

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :