Festival « Des Images aux Mots »

Le Festival du film LGBT de Toulouse « Des Images aux Mots » fêtait ses 10 ans du 6 au 12 février.

Le Festival du film LGBT de Toulouse « Des Images aux Mots » fêtait ses 10 ans du 6 au 12 février.

 
 

Cette édition plus militante que jamais vient de s’achever avec un très joli palmarès.

Le jury composé de la blogueuse Carine Trenteun, le réalisateur Paul Lacoste, la programmatrice Julie Magniat et Didier Genty a honoré le film chilien « You’ll Never Be Alone » de Alex Anwandte.

Il raconte le combat d’un père dont le fils homosexuel a été tabassé et se trouve dans le coma, pour trouver les coupables de ce crime impuni. (sortie le 3 mai chez Epicentre films)

 

Le prix du public, quant à lui, a distingué le très joli film italien « One Kiss » d’Ivan Cotroneo.

Un triangle amoureux adolescent dans la lignée de la série « Glee » qui aborde avec humour, finesse et gravité des questions essentielles comme le coming-out et le harcèlement en milieu scolaire. (sortie le 26 avril chez Optimale)

 

One Kiss


 

La programmation est reprise du 13 au 26 février en région Occitanie, donc courez-y !

 
 

Plus d’infos :

www.des-images-aux-mots.fr
Facebook

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉS

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...