Vogue Paris met la beauté transgenre à l’honneur

Pour son numéro de mars, Vogue Paris a choisi Valentina Sampaio en cover girl, "étendard glam d'une cause en marche"

Pour son numéro de mars, Vogue Paris a choisi Valentina Sampaio en cover girl, « étendard glam d’une cause en marche »

 

Après National Georgraphic en janvier, c’est au tour de Vogue Paris de mettre en avant les transgenres avec le choix de mettre en couverture la mannequin brésilienne Valentina Sampaio. Une première pour le magazine de mode français.

 

Ce mois, nous sommes fiers de célébrer la beauté transgenre et la façon dont des modèles comme Valentina Sampaio, qui pose pour la première fois en couverture de Vogue, changent le milieu de la mode et déconstruisent les préjugées. Valentina Sampaio photographiée par Mert Alas & Marcus Piggott, habillée par Emmanuelle Alt, maquillée par Isamaya Ffrench coiffée par Paul Hanlon. Sortie le 23 février.

 

Emmanuelle Alt, rédactrice en chef de Vogue Paris, la belle brésilienne est « l’étendard glam d’une cause en marche ». Dans son édito, elle écrit également :

 

« Rien ne la différencie de Gisele, Daria, Edie ou Anna. A un détail près. Valentina, la femme fatale, est née garçon. Un détail qu’on aimerait ne pas révéler tant il relève de l’accident dans la vie de ces femmes et tant on imagine qu’elles aimeraient l’oublier »

 

« Si Valentina truste la couverture de Vogue ce mois-ci, au-delà de l’évidence de ses qualités plastiques et de l’éclat de sa personnalité, c’est qu’elle incarne malgré elle un combat, séculaire et douloureux, pour ne plus être perçue comme une +exilée du genre+ ou une créature à part »

 

« Dans un monde post-genre que de plus en plus de créateurs soulignent sur les podiums, les trans, symboles ultimes du refus du faux-semblant, deviennent des icônes que Vogue soutient et choisit de célébrer »

 

Pour conclure, Emmanuelle Alt déclare que « le jour où une transsexuelle posera en une d’un magazine et qu’il ne sera enfin plus nécessaire d’écrire un édito sur le sujet, on saura que la bataille est gagnée ». En tout cas, 2017 commence fort pour la communauté trans, entre les couvertures de magazines, les documentaires et les égéries de marque. On espère que ça va continuer !

 

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉS

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...