Reims : Association Ex-Aequo

Benjamin vous fait découvrir l'association Ex-Aequo, la seule association LGBT de la région Champagne-Ardenne.

Benjamin vous fait découvrir l’association Ex-Aequo, la seule association LGBT de la région Champagne-Ardenne.

 
 

Face au harcèlement, les jeunes homosexuels sont très souvent isolés. Pour Olivier Nostry, président de l’association Ex-aequo de Reims, la sensibilisation en milieu scolaire reste un moyen de prévention essentiel. Avec le développement croissant du cyber-harcèlement, c’est l’occasion de revenir sur les moyens d’action de l’association en matière d’homophobie.

 

 

Crée en 1996, Ex-aequo est la seule association LGBT de la région Champagne-Ardenne. Avec pas moins de 180 adhérents et une vingtaine de bénévoles, sa présence est essentielle pour la communauté. L’association est assez régionaliste, mais concentre depuis 2012 la majorité de son action aux Interventions en Milieu Scolaire (IMS). Les IMS s’attaquent à tous types de structures du collège au lycée. Pour Olivier Nostry : « C’est une action obligatoire pour faire évoluer les mentalités, les stéréotypes de genre ». Pour le directeur de l’association : « De nouvelles thématiques sont apparues comme la transphobie ou le cyber-harcèlement et les outils du Ministère nous aident à agir dans ce sens ».

LE HARCÈLEMENT, NON MERCI !

Véritable engagement du gouvernement, le cyber-harcèlement est au cœur des préoccupations. « Sur ce sujet, les politiques ont fait de grands efforts malgré tout ce qu’on peut reprocher à Hollande », rappelle-t-il. Depuis le début de l’année, une campagne nationale a été lancée à la télévision. Le 3 novembre dernier se déroulait la deuxième journée nationale « Non au harcèlement ». Pour M. Nostry, le gouvernement socialiste a opéré un véritable changement même s’il y a eu un recul sur d’autres thématiques comme l’ABCD de l’égalité.

LA LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE, UNE PRIORITÉ

Ex-aequo est toujours mobilisée dans la lutte contre l’homophobie. À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les LGBTphobies le 17 mai 2016, l’association s’est mobilisée. D’abord, par l’organisation d’un dialogue avec Hedi Sahly, vice-président de l’association LGBT tunisienne Shams ou encore une grande conférence-débat avec l’anthropologue Ludovic-Mohamed Zahed sur la relation entre Islam et LGBTphobies. « En tant que militant et citoyen, c’est une priorité », appuie le président. Manque de budget et de formation pour les IMS, la thématique est avant tout une question politique…

 
 

La suite à retrouver dans Garçon Magazine n°7, chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous, et recevez une montre !

 
 

PLUS D’INFOS :

Ex-aequo
25, rue du Jard
51100 Reims

exaequoreims.com

Tél : 03 26 86 52 56
Mail : contact@ex-aequo.fr

Permanence le jeudi de 19h à 21h et le vendredi de 20h à minuit au bar associatif.

Sarah Boudena

Chez Garçon Magazine, on trouve aussi des filles ! Sa passion secrète : Le binge watching. Bien installée sur son canapé, emmitouflée dans son plaid, avec son chat et son amoureux.

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉ

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

    S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier...