MARSEILLE – Un militant LGBT agressé

Séquestré et violé pendant plus de 36h, Zak Ostmane a été drogué dans un bar gay.
Zak Ostmane,militant LGBT agressé à Marseille

Séquestré et violé, Zak Ostmane, 35 ans, membre de SHAMS-France, aurait été drogué en buvant une bière dans un bar gay de Marseille vendredi 3 mars au soir. Le jeune journaliste a ensuite suivi « comme un zombie » un homme jusqu’à son hôtel où son acolyte les a rejoints. Sous coke et whisky, les deux agresseurs qualifiés d’Anglais et d’Américain par notre victime l’ont torturé jusqu’au dimanche où il a pu alerter des policiers qu’il aperçoit par la fenêtre. SOS homophobie soutient Zak et décidera demain (14 mars) si elle se constitue partie civile. Même si le caractère homophobe  du crime n’a pas été retenu par le parquet, il ne fait aucun doute pour notre association.

Pris en flagrant délit, les deux suspects ont été placés en garde à vue et déférés au parquet. Mis en examen pour viol, séquestration, violences volontaires et vol, les deux « légionnaires » (un ancien et un déserteur) ont été écroués aux Baumettes, d’après nos confrères du journal local La Provence.

Marseille, de plus en plus homophobe ?

C’est ce qu’affirme Laurent Kérusoré au magazine Public le 06 février dernier. En effet, l’acteur de Plus belle la vie avait décidé de quitter la cité phocéenne, après plus de 13 agressions. Des actes de haine de plus en plus fréquents depuis les débats autour du mariage et les créations de mouvements et partis politiques prônant ouvertement la haine anti-LGBT.

En 2017, il faudra vraiment que ça s’arrête !

 

Aylau Tik

Passionné de langue française, j'aime les bons plats et les bons mots. Militer et danser et parfois prendre des photos.

Vous aimerez aussi :