NEWS ! L’équipe de Garçon Magazine

Le lancement du numéro 8 nous a donné l’occasion de vous proposer un Facebook Live le 2 mars dernier. L’occasion de répondre à toutes vos questions avec bonne humeur. Retrouvez...

Le lancement du numéro 8 nous a donné l’occasion de vous proposer un Facebook Live le 2 mars dernier. L’occasion de répondre à toutes vos questions avec bonne humeur. Retrouvez le replay du mardi 2 mai à 19h sur la sortie du numéro 9 que vous tenez entre vos mains… 

En ce mois d’avril, on souhaite la bienvenue à Clément, notre nouveau stagiaire, qui va s’occuper des articles web durant 3 mois. 

LE SAVIEZ-VOUS ? 

LES INFOS INSOLITES DE LA RÉDAC 

Maxime, notre assistant, est surnommé Poulpy. Il porte même une casquette à son nom et un tatouage à l’effigie de l’animal. Non, on ne vous dira pas où est situé le tatouage…  

Pour se concentrer et effectuer ses interviews téléphoniques, Grégory, notre rédac’chef adjoint, se réfugie dans… la salle de bain des bureaux de Garçon. Bizarre, non ? 

Christophe, notre rédac’chef est un vrai papa poule avec son équipe. 2-3 midis par semaine, il prépare à manger pour tout le monde. Trop chou ! 

LES PHRASES CULTES (ET COQUINES) SÉLECTIONNÉES PAR MISTER TIK ! 

QUAND LA RÉDAC’ SE LÂCHE ! 

Greg s’inquiète pour Jordan – qui saigne souvent du nez et qui revient des toilettes :  

– Encore un problème de nez ? 

– Non, un problème de cul… 

Tant que ça ne saigne pas, tout va bien ! 

Clément cherche une agrafeuse :  

– Tu sais où je peux en trouver une ?  

– Il faut aller à côté : Christophe en a une grosse et Maxime une petite…  

– Ah, je m’en doutais bien…  

Ils ont l’esprit vif, ces jeunes stagiaires ! 

Christophe liste ce qui reste à faire :  

– Du cinéma, le cover boy, Mister Leather, les capotes Djizz, il va falloir me noter tout ça ! M. Tik ?  

– Oui ? Menotter ??? Vous m’épelez ça comment ?  

Que serait la vie sans un peu de fantaisie !  

Jordan raconte son dernier bouclage à Francisco, une double-page à monter :  

– J’ai eu une grosse double à la fin.  

C’est parfois mieux qu’au début. 

Grégory s’impatiente face à son ordi en pleine mise à jour :  

– Heureusement que moi, je ne mets pas autant de temps à démarrer ! 

La rédaction lance un appel à témoins. 

TRISTAN, LE COMMUNITY MANAGER 

Pour ce nouveau numéro, nous avons décidé de vous présenter notre CM. Élément indispensable de l’équipe, il nous parle de son rôle et de son parcours. 

« Mon rôle ? Rester à l’écoute des lecteurs et faire remonter le moindre souci à la rédaction. » 

Est-ce que tu peux nous parler de ton parcours avant Garçon ? 

Ayant une formation commerciale, j’ai longtemps travaillé pour de grosses boîtes comme Disneyland Paris, en tant que responsable et organisateur d’évènement. J’ai tout quitté sur un coup de tête pendant ma crise de la trentaine pour devenir indépendant dans le web et travailler pour des causes qui me tenaient à cœur – mais aussi pour des magazines people pour payer le loyer (rires). À présent, j’évolue sur le web depuis des années. J’ai vu l’émergence des réseaux sociaux et je m’y suis toujours intéressé… 

En quoi consiste concrètement le rôle de community manager ? 

C’est animer la communauté sur les réseaux sociaux mais aussi sur garcon-magazine.com (que j’ai conçu). Rester à l’écoute des lecteurs et faire remonter le moindre souci à la rédaction.  Bien sûr, il faut aussi rester à l’affût de toutes les actus pour pouvoir informer nos lecteurs. Mais c’est également former et accompagner l’équipe de rédaction : écrire pour le web est totalement différent d’écrire pour un magazine papier. 

Est-ce que tu as une anecdote marrante à nous raconter  

Je suis assez fan des petites annonces, particulièrement les coquines qu’on ne peut pas diffuser. Je me dis qu’un jour il faudrait faire un TOP 5 des annonces les plus coquinous. 

Ton signe astro ? Scorpion. 

Ta chanson du moment ? Wannabe, des Spice Girls, ça compte ? Je suis resté bloqué dans les années 90. 

Ton dernier coup de gueule ? L’homo/transphobie ordinaire sur les réseaux sociaux, je ne m’y ferai jamais. Cela m’a même mené à rencontrer l’équipe de Facebook France et voir leur travail au quotidien contre les discriminations. Même si ce n’est jamais assez. 

Un lieu de sortie où l’on peut te croiser ? La B.BOAT à Paris avec les beaux jours et le Six à Nice… Sinon, plus simplement, le bois de Vincennes où je vais courir très souvent. 

Vous aimerez aussi :