Le Spyl : Strasbourg n’a jamais été aussi chaud !

À Strasbourg, je croyais avoir fait le tour des nouveautés lors de mes précédents voyages au Z Bar et à l’Oxydo, mais j’avais oublié le Spyl… bar et club à la fois, c’est the new place to be où se...

À Strasbourg, je croyais avoir fait le tour des nouveautés lors de mes précédents voyages au Z Bar et à l’Oxydo, mais j’avais oublié le Spyl… bar et club à la fois, c’est the new place to be où se passent les grosses soirées gays de l’Est ! Prenez votre bretzel, je vous emmène faire le tour du propriétaire dans le quartier de l’Esplanade 

Ils se sont mariés il y a quatre ans tout juste, un jour de Gay Pride. Le premier mariage gay de l’histoire de Strasbourg a été célébré par le maire, Roland Ries, en personne. « Ils », ce sont Yves Lorentz, le président des Festigays et Patrice Strub, son trésorier (il faut toujours coucher avec celui qui tient les cordons de la bourse !). Yves et Patrice sont donc des célébrités de la communauté LGBTI strasbourgeoise. Du monde de la nuit aussi. De leur union est né le Spyl, un bar-boîte tendance qui fut tout d’abord sans lieu fixe, s’installant à la demande, pour des évènements clubbing extraordinaires.  

Le Spyl s’installe  

Et puis, il y a un an et demi, le Spyl a pris ses quartiers là où on ne l’attendait pas : en plein cœur du quartier étudiant de l’Esplanade, loin du centre-ville. Oui enfin, « loin », ça veut dire 15 minutes à pied de la Cathédrale… 20 minutes, si on a trop bu ! À bien y réfléchir, j’aurais plutôt dû dire « le Spyl est à deux pas de la Citadelle, LE lieu de drague par excellence… » pour les coquinous ! 

Aujourd’hui, le Spyl est devenu un lieu incontournable des nuits strasbourgeoises. Une fois passé le barrage des videurs, auprès de qui on essaye désespérément de faire bonne figure, on pénètre à l’intérieur (du Spyl, pas des videurs !). La déco est léchée, les barmans sont très chaleureux et même, disons-le, très sexy.  

Et l’ambiance dans tout ça ?  

Côté ambiance, c’est top, avec des soirées très variées : de la disco (avec le « Disco Friday » tous les 1ers vendredis du mois), des soirées années 80 ou années 90, et même des nuits « Girl Power » ! On est dans un quartier étudiant, mais Patrice et Yves arrivent à rassembler les jeunes et les moins jeunes pour que tout le monde fasse la fête ensemble. Ceux qui veulent discuter iront dans la partie bar, quant aux marathoniens du dancefloor, ils auront la piste à eux.  

Le dernier vendredi du mois, l’équipe du Spyl nous offre une soirée bien hot, la « 100 % Mek » avec backroom, playroom, shows hot… Lors de la dernière soirée, on a même pu croiser Fabien, Mister Sportswear France 2017, et son cul de rêve… hum, je m’égare… où en étais-je ? Ah ! La musique ! 

Eh bien la musique, elle déchire. Que ce soit avec les DJ invités, ou avec MaxX MalloY (qui a souvent joué à l’Offshore, de Bischheim) ou DJ Locko, les sets sont très bien travaillés. 

Voilà, vous l’aurez compris on est fans, alors hop là, amis strasbourgeois, si vous allez faire un tour à la Citadelle, passez prendre un verre au Spyl, ça vous tiendra chaud ! 

Le Spyl – 8, impasse de Londres 67000 Strasbourg. Ouvert du mercredi au samedi de 22h à 7h. 

Entrée gratuite, sauf le samedi à 5 . 

Plus d’infos ! 

www.spyl.fr  

[Facebook] spyl.fr 

Vous aimerez aussi :