Quand des collégiens s’attaquent au problème de l’homophobie

Survenu cette année à quelques kilomètres de bordeaux, un cas homophobe a conduit à la déscolarisation d’un ancien élève d’un autre lycée. Entre incompréhension et choc, les élèves ripostent,...

Survenu cette année à quelques kilomètres de bordeaux, un cas homophobe a conduit à la déscolarisation d’un ancien élève d’un autre lycée. Entre incompréhension et choc, les élèves ripostent, avec comme seule arme la sensibilisation, et leur volonté de faire bouger les choses. C’est donc une vidéo réalisé par les jeunes têtes blondes sur le thème du harcèlement scolaire des personnes LGBT qui a animé un des projets annuels de l’établissement.

 

 

L’homophobie en milieu scolaire

 

C’est dans un lycée, durant l’année, qu’un élève a été victime d’homophobie. Trop de pression, de haine autour de lui, ou alors d’incompréhension, le résultat fut sa déscolarisation. Un cas qui n’est pas si rare, encore plus en provinces. Mais cette histoire n’a pas laissé aucune trace. Tout au long de l’année, des camarades, pour qui ce cas ne doit plus jamais se reproduire, ont décidé d’agir.

 

De la conception en passant par le cadrage, le maquillage, le décor et beaucoup d’autres fonctions, les élèves se sont engagés pleinement dans la réalisation de cette œuvre. Une façon ludique et participative pour lutter contre ce fléau. L’éducation et la tolérance sont des valeurs qui s’apprennent dès le plus jeune âge.

Il est réconfortant de voir que les nouvelles générations se sentent toucher et investie dans la lutte contre les discriminations, et contre la haine envers les personnes gays.
Pour découvrir le court-métrage: L’échappée Belle 

A l’initiative du projet, Marc Chemin, professeur de SVT.

« Nous sommes une bande de joyeux lurons qui nous amusons pour dénoncer ou porter des messages qui nous tiennent à cœur ! »

Vous aimerez aussi :