Être gay et handicapé : la double-peine

On parle souvent de la discrimination des personnes LGBT. On parle également des difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap, notamment en matière de déplacement. Mais il...

On parle souvent de la discrimination des personnes LGBT. On parle également des difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap, notamment en matière de déplacement. Mais il existe des personnes LGBT qui sont également en situation de handicap. Portrait. 

Vince, 30 ans : 

« Les handicapés font encore peur aujourd’hui et nombre de personnes se détournent pour ne pas avoir à soutenir mon regard. » 

En tant que LGBT et handicapé, ce qui me pose le plus de problèmes, c’est l’accès à l’information et aux soins. C’est difficile de pouvoir se déplacer facilement quand on vit en fauteuil. L’accessibilité des lieux de rencontre ne tient pas compte du handicap. Je suis engagé dans un chœur gay depuis septembre 2016. Il n’est pas rare qu’à la fin d’un concert, des personnes viennent me féliciter pour mon engagement. Par ma simple présence, je montre qu’il existe des personnes gays et handicapées. 

Le plus difficile à vivre, c’est le regard des autres. Tu y vois qu’ils aimeraient te poser des tas de questions, mais qu’ils n’osent pas… les handicapés font encore peur aujourd’hui et nombre de personnes se détourne pour ne pas avoir à soutenir mon regard. Mais le plus dur, c’est quand je suis avec mon compagnon. L’autre jour, chez le kiné, un homme nous observe. Il nous a fixés longuement sans jamais nous adresser la parole ! Ça, c’est vraiment dur ! Je n’ai choisi ni mon handicap, ni ma sexualité et je dois apprendre à vivre avec. Je n’ai pas le choix. Heureusement, il y a aussi des personnes sympas et bienveillantes qui passent outre la double différence. 

DES ASSOCIATIONS SPÉCIFIQUES : LE MANS 

Fondée en 2003 par Hervé Chenais, l’association AGLH (Association Gay Lesbienne Handicap) tenait (tient) des permanences sur Bordeaux, Le Mans, Lyon, Montpellier et Paris. L’acteur mansois a joué notamment dans L’Étoile du jour (2016) avec Béatrice Dalle ou encore avec Jérémie Elkaïm en assistant sexuel pour personnes handicapées dans Indésirables (2015). Un site de rencontres par internet Handigay avait vu le jour en 2001. Aujourd’hui, avec Internet, seul un site généraliste propose des rencontres entre handicapés et valides, de toutes les sexualités. 

http://handi-rencontres.fr

NANTES 

La mairie de Nantes n’a pas de politique spécifique dédiée aux personnes LGBT en situation de handicap, pas plus que la région Pays de la Loire. Mais la Mission Égalité regroupe toutes ces luttes contre les discriminations. Une démarche citoyenne, voulue par Johanna Rolland depuis 2015. 

Deux enjeux sont primordiaux : l’accessibilité universelle des établissements et services, ainsi qu’une meilleure inclusionCe groupe de travail rassemble, agents de la Ville, militants associatifs et personnes directement concernées par les discriminations. Il croise les experts de la lutte contre : le racisme, le sexisme, le handicap et les LGBTphobies. 

 LES CHIFFRES 

INSEE (2015) 12 millions de Français sont touchés par un handicap. 80 % ont un handicap invisible. 2 % à 3 % utilisent un fauteuil roulant : ce sont les PMR (personnes à mobilité réduite). Depuis le 1er janvier 2015, tout ERP (établissement recevant du public) doit leur être accessible. Source : www.talenteo.fr/chiffres-handicap-2015  

NANTES ACADÉMIE (2014) Plus de 12 300 élèves en situation de handicap sont scolarisés en établissement ordinaire (soit environ le double en 8 ans depuis 2006) et 5 200 en établissements spécialisés (chiffre stable).

 Nantes : À trois reprises, Nantes est arrivée en tête des collectivités les plus volontaristes en termes d’accessibilité universelle. Johanna Rolland : À son élection en 2014, la maire Johanna Rolland a mis en place une politique volontariste envers les handicapés. Fauteuil + escalier : La loi handicap de 2005 avait prévu que les lieux et transports publics devaient être accessibles aux personnes handicapées avant le 1er janvier 2015. Homme fauteuil : L’autre difficulté que subit les handicapés reste l’isolement social. 

Vous aimerez aussi :