Convertir un homo en hétéro, c’est comme demander à une glace à la vanille d’être à la pistache

« Si mon fils / ma fille est homo, je ferais tout pour qu’il/elle se convertisse ! » C’est une bien triste phrase pour laquelle la communauté LGBT est bien trop habituée....

« Si mon fils / ma fille est homo, je ferais tout pour qu’il/elle se convertisse ! » C’est une bien triste phrase pour laquelle la communauté LGBT est bien trop habituée. Vulgairement, c’est un peu comme demander à un pigeon de devenir une colombe.

 

Dans cette vidéo, diffusée sur le plateau de l’animateur Bill Nye, la glace à la vanille essaie en vain de faire comprendre à ses copains, chocolat, pistache, fraise, et d’autres, qu’il ne devrait pas y avoir de différents gouts. Le message derrière cet éloge à « l’unique gout naturel » est un délicieux parallèle avec les différentes sexualités.

 

« Tout le monde doit prétendre être vanille, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus envie de ne pas être vanille. »

C’est donc en quasi deux minutes que tous les arguments (stupides) selon lesquels on peut « convertir » une personne LGBT se font atomiser.

C’est un nouvel élément à rajouter à la longue, très longue liste des choses qui ne se  convertissent  pas. Le plomb ne se transforme toujours pas en or, la pluie restera de l’eau, même si elle peut prendre plusieurs formes, et le soleil va encore toujours se lever à l’est et se coucher à l’ouest.

Dans cette vidéo, la fin n’est pas celle que Vanille désirait, mais on peut dire que finalement, la glace fond.

 

Vous aimerez aussi :