Marche des Fiertés : Le Mans inaugure la saison 2017 !

C’est déjà la 7è année que le chef-lieu de la Sarthe a sa propre Marche des Fiertés. Michel Mayet, président d’Homogène, association organisatrice, nous en dit un peu plus...

C’est déjà la 7è année que le chef-lieu de la Sarthe a sa propre Marche des Fiertés. Michel Mayet, président d’Homogène, association organisatrice, nous en dit un peu plus sur le programme de cette journée militante et festive.

Par Grégory Ardois-Remaud

 

Pouvez-vous nous parler d’Homogène qui organise cette journée?

Homogène est une association née en 1996. Elle est ouverte à tous/toutes (LGBT, amis, famille, collègues,…) avec une exigence de respect mutuel. Son objet est la défense de l’égalité des droits et l’inclusion des personnes LGBT.

 

Notre mot d’ordre ? « Homos ou Hétéros : tous égaux! ces différences font la richesse du Monde »

 

Quels sont les partenaires qui vous soutiennent ?

Conformément à la première charte d’accueil gay-friendly de France signée en 2002 par la ville du Mans, les associations LGBT et les commerçants, cette manifestation est placée sous le signe de l’inclusion dans des établissements bienveillants.

 

Michel Mayet, président d’Homogène depuis janvier 2015

Quel sera votre mot d’ordre ?

Le mot d’ordre fait référence aux revendications historiques de la 1ère gay-pride : l’égalité et la lutte contre les discriminations : « Homos ou Hétéros : tous égaux! ces différences font la richesse du Monde »

Et les temps forts de cet évènement ?

Nous organisons un « week-end culture-pride 2017 » avec l’éclairage du Tunnel aux couleurs du rainbow Flag

-Vendredi 12 mai à 20H un dîner spectacle à La Mendigotte (établissement partenaire) avec la troupe de cabaret « LOVES and STRASS » suivi des Chemins de la Nuit, des soirées chez les partenaires sous le regard de trois Soeurs de la Perpétuelle Indulgence du couvent de Paris.

 

-Samedi 13 mai de 12 à 22H un village associatif place des Comtes du Maine et Centre LGBT avec radio-alpa, des associations de lutte contre les discriminations, de la prévention et des librairies (adulte, jeunesse et BD)

à 15H départ de la Marche des Fiertés puis retour au Village et Before avant de parcourir  « les chemins de la nuit »

-Dimanche 14 mai rendez-vous place du jet d’eau à 15H pour une visite découverte de la Cité Plantagenet.

Cette « culture-pride » marque notre volonté d’échapper à la caricature réductrice des « homos fêtards » en valorisant l’apport des personnes LGBT à notre société, dans tous les domaines. Ainsi nous avons reçu Jean-Luc ROMERO le 27 avril, nous projetons le film « MOONLIGHT » de Barry Jenkins le 17 mai en partenariat avec Les Cinéastes, nous projetons l’exposition « les Couples de La République » en plein air vendredi 19 mai en présence d’Olivier CIAPPA, nous participons au collectif « toutSEXplique72 » qui propose des rallyes aux collégiens mardi 23 mai, nous organisons la « ciné-pride » du 14 au 20 juin…

 

« Nous attendons du nouveau président qu’il nous fasse progresser vers l’égalité des Droits. »

 

Emmanuel Macron vient d’être élu président. Qu’attendez-vous de lui ?

Nous attendons du nouveau président qu’il nous fasse progresser vers l’égalité des Droits, qu’il sache, à l’occasion s’adresser à nous en nous reconnaissant, qu’il soutienne la recherche et la prévention pour un monde sans SIDA.

 

De nombreux lieux du Mans proposeront un programme de folie pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit…

 

Pourquoi les Marches des Fiertés sont encore nécessaires en 2017 ?

Tant qu’il y aura en quelque endroit du monde des discriminations à raison de l’identité de genre ou de l’orientation sexuelle ou de l’état de santé, il faudra marcher.

 

PLUS D’INFOS : www.homogene.net

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :