Alex Goude : « Je ne suis pas dans la quête absolue de faire de la télé »

Voilà plus d’un an que le joyeux (et séduisant) drille avait quitté nos écrans de télévision pour d’autres folles aventures ! Depuis mi-avril, lui et sa bonne humeur sont enfin...

Voilà plus d’un an que le joyeux (et séduisant) drille avait quitté nos écrans de télévision pour d’autres folles aventures ! Depuis mi-avril, lui et sa bonne humeur sont enfin de retour. Après avoir fait les beaux jours de M6, c’est désormais sur France 4 qu’il officie avec un nouveau jeu Vous pouvez répéter la question ? Un avant-goût, pour celui qui nourrit de nombreux projets pour les mois à venir… Pour Garçon, il a accepté de nous parler du concept de sa nouvelle émission et de ses envies. Le tout, évidemment dans la bonne humeur !

Tu viens de faire ton retour à la télé avec Vous pouvez répéter la question ? Peux-tu nous parler du concept de ce jeu ?
C’est plutôt ce que l’on appelle un « Comedy Game ». C’est un jeu et aussi une occasion de voir des talents. Il n’y a plus d’émission où l’on voit des chanteurs ou des humoristes mis à part Incroyable Talent [émission qu’il a animée entre 2008 et 2015 sur M6, présenté dorénavant par David Ginola, ndr]. Le concept, ce sont deux familles qui s’affrontent : un papa ou une maman et deux enfants, qui doivent trouver des réponses aux questions que tout le monde se pose, du genre « pourquoi le steak haché a des rayures » ?

Pour chacune de ces questions, on a pris le best-of des humoristes de On n’demande qu’à en rire [divertissement diffusé sur France 2 entre 2010 et 2014, ndr] et ils viennent apporter des réponses sous forme de sketchs. Le but des familles est de trouver qui dit la bonne réponse parmi le flot de réponses farfelues. Il y a aussi Jérôme Bonaldi qui apporte un éclairage supplémentaire, ou fait une petite démonstration en plateau. Mais finalement le jeu est surtout un prétexte à l’amusement…

Depuis tes débuts à la télé, tu as fait beaucoup de divertissements, est-ce que tu n’aurais pas envie d’autre chose ?
Scoop, je vais faire d’autres choses mais je ne peux pas le dire encore (rires) ! Après, les gens font souvent l’amalgame entre les émissions que je fais et le fait que je les transforme en divertissement. Je suis parti de la théorie que, si moi je ne m’amuse pas, les gens qui me regardent ne vont pas s’amuser.

« Je ne suis pas dans la quête absolue de faire de la télé »

Donc quand je fais un truc journalistique, comme commenter le foot ou présenter la météo, ça fait marrer, et quand je fais un divertissement comme Vous pouvez répéter la question, c’est un mélange de tout. Après, je vais faire d’autres choses pour France Télé. Il y aura peut-être d’autres jeux, des magazines, des choses sur lesquelles on n’a pas l’habitude de me voir, mais comme ça va être moi, on va se dire que c’est encore un divertissement. Ça va forcément être fun parce que si je ne m’amuse pas, je ne peux pas faire l’émission.

Je dis non si je ne peux pas faire ce que je veux. Si demain on me demande de faire le JT, je le ferai de façon rigolote, parce que ça m’amuse. Tout est toujours tellement dramatique. Mon credo, c’est : « On ne vit qu’une fois, donc profitons de la vie. »

Est-ce qu’il y a des projets que l’on peut déjà évoquer ?
Pour le moment, on est vraiment focalisés sur Vous pouvez répéter la question. Ce que je peux dire, c’est qu’on me verra en septembre à la télé, avec cette émission j’espère et d’autres choses sur France Télé, en général.

Tu as fait une pause télévisuelle pendant plus d’un an. Pour être clair, c’était une volonté de faire une pause ou c’est M6 qui a dit « ok, on arrête » ?
C’est un peu tout mélangé. Lors de la dernière saison d’Incroyable Talent, j’étais très fatigué. Je préparais Twisted [spectacle qu’il a écrit, mis en scène et joué avec de nombreux artistes d’Incroyable Talent à Las Vegas, ndr]. Ça a représenté deux ans de boulot pour réussir à monter ce spectacle dans une salle de 1 700 places et dans un pays où personne ne me connaissait. Et puis, j’ai lancé Mortimer à Las Vegas, que j’ai écrit, mis en scène avec lui et produit.

Et après, Timéo [comédie musicale, ndr] arrivait. J’ai eu un an de folie terrible, et du coup M6 s’est peut-être sentie mal-aimée. Moi aussi, je me suis peut-être senti mal-aimé par M6. À part Incroyable Talent, qui est l’émission qui fait le plus d’audience sur l’année, j’ai eu des émissions événementielles qui ont très bien marché mais, à chaque fois, on me donnait un truc tous les 36 du mois.

 

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :