Attentat terroriste à Manchester, après le Concert d’Ariana Grande, au moins 22 morts et 60 blessés.

Vers 22h30, à l’issue du show, les spectateurs ont été les victimes d’un acte terroriste. Une nouvelle fois les cibles étaient la jeunesse et la musique. La fanbase de...

Vers 22h30, à l’issue du show, les spectateurs ont été les victimes d’un acte terroriste. Une nouvelle fois les cibles étaient la jeunesse et la musique. La fanbase de la chanteuse est composée d’une multitude de profils différents, dont la jeunesse et la communauté gay.

Pray for Manchester, reprise de deux symboles, celui de la solidarité et d’Ariana Grande

 

Hier soir, vers 22 h 30, après un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande dans la salle Arena à Manchester (Angleterre), une puissante explosion a provoqué des scènes de panique dans la salle mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

 « Tous les gens qui étaient de l’autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait » 

« C’était la panique ».

La police s’est rendue sur place et a rapidement isolé la zone, entourée de nombreuses ambulances. Tout autour de la zone, des parents et proches affolés, attendant de voir leurs enfants revenir en vie.

Ce matin, le bilan est immonde, 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés.

 

« Un incident terroriste »

L’auteur du massacre portait sur lui un « engin explosif improvisé », a déclaré le porte-parole de la police lors d’une conférence de presse il y a quelques minutes.

 

Une salle « pleine d’enfants »

« On a écouté la dernière chanson et soudain, il y a eu comme un flash avec un bang et puis de la fumée », a raconté à la BBC Gary Walker, de Leeds, venu avec sa femme pour attendre leurs filles à la sortie du concert.

« J’ai senti une forte chaleur dans mon cou et quand j’ai levé la tête, il y avait des corps partout ». Elena Semino, qui attendait sa fille de 17 ans

« Des gens hurlaient qu’ils avaient vu du sang, mais d’autres disaient que c’étaient des ballons qui avaient explosé ou une enceinte qui avait claqué », a déclaré Robert Tempkin, 22 ans, à la BBC.

« Nous étions en train de quitter la salle après le concert d’Ariana Grande vers 22 h 30 (21 h 30 GMT) lorsqu’on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir », Majid Khan, 22 ans, à l’agence britannique Press Association.

Ariana Grande s’est dite « brisée » par l’attentat. Elle s’excuse auprès de ses fans, et a annulé sa tournée.

« Brisée. Du fond du cœur, je suis affreusement désolée. Je n’ai pas de mots »,

De nombreux adolescents manquent à l’appel

Tout comme en 2015, les photos des disparus circulent sur le net, notamment les réseaux sociaux, dont twitter. Le hashtag #RoomForManchester, qui rappelle les #PorteOuverte à Paris.

Une douloureuse madeleine de Proust

C’est une tragédie qui ne manque pas de rappeler les attentats de Paris, en novembre, dans la salle du Bataclan. Le nouveau président a montré son soutien au peuple britannique, et rappelle que la France sera toujours un allié. Anne Hidalgo a pris la parole ce matin sur BFM TV.

Vous aimerez aussi :