Droit des homosexuels : Taïwan, le mariage gay à portée de main

C’est une décision historique, la petite île est le premier pays d’Asie à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. Le conseil constitutionnel taïwanais a rendu un arrêt...

C’est une décision historique, la petite île est le premier pays d’Asie à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. Le conseil constitutionnel taïwanais a rendu un arrêt en faveur du mariage ce mercredi.

Partisan du mariage gay, Taipei – Le monde

 

La décision était attendue dans une haute fébrilité, les défenseurs des droits de la communauté gay avaient peu d’espoir. L’attente a donc été un chemin de croix, et à 16h (10h heure française) l’événement est devenu historique. Les juges du Conseil constitutionnel ont estimé que la disposition du code civil, selon laquelle le mariage ne peut unir qu’un homme à une femme, allait à l’encontre de la constitution. Cette dernière garanti la liberté de mariage et l’égalité entre tous les citoyens. Le gouvernement a donc 2 ans pour mettre en œuvre cette décision pleine de progrès.

« Puisque notre Constitution dit que tous les citoyens sont égaux et qu’ils ont le droit de se marier, nous pensons donc que le mariage des homosexuels devrait être garanti par la Constitution » Victoria Hsu, présidente d’une association pro mariage gay

Cap sur la législation du mariage pour tous

L’île, séparée de la Chine depuis les années 1950 est une figure des sociétés les plus progressistes de la région en ce qui concerne les droits des homosexuels. Une société qui ne s’arrête pas aux droits gays d’ailleurs, le chef d’état, Tsai Ing-wen, est une femme. Cette dernière avait défendu très ouvertement la cause du mariage.

 

L’artiste Wang Yi (d), 32 ans, et son amie Meng Yu-mei, 34 ans, posent pour la photo à Nouveau Taipei, le 14 mai 2017.- Les voix du monde

Une belle victoire après des années de bataille

Bien que l’on ne puisse qu’applaudir cette initiative, les opposants au mariage, eux, sont très remontés. Ils ont organisé des manifestations de masse pour protester contre ce changement. L’écho de cette décision fait de plus en plus de bruit, les appels à l’égalité des droits se font pressants en Asie, tout particulièrement en Corée de Sud, et au pays du soleil levant.

« C’est un bon exemple. Si nous réussissons, cela va encourager les Japonais, les Sud-Coréens et les Chinois. » Gina Chen, présidente d’une association pro mariage gay

C’est donc une victoire encourageante, mais la guerre n’est pas encore terminée. Les associations religieuses bouddhistes et chrétiennes, font front commun contre la reconnaissance du mariage pour tous.

Vous aimerez aussi :