Trump : La Maison Blanche «oublie» de citer le premier gentleman gay du Luxembourg

Nouvelle vague d’indignation contre l’administration Trump. La Maison Blanche a « omis » de citer dans la légende de la photo de famille des « First ladies », Gauthier Destenay, mari du premier...

Nouvelle vague d’indignation contre l’administration Trump. La Maison Blanche a « omis » de citer dans la légende de la photo de famille des « First ladies », Gauthier Destenay, mari du premier ministre luxembourgeois. Cette photo de l’Otan a fait le tour du monde, c’est la première fois que le compagnon d’un dirigeant gay est immortalisé.

 

Les « First ladies » et le « First Gentleman »

 

Architecte de profession, Gauthier Destenay forme avec le Premier ministre du Luxembourg, Xavier Bettel, le premier couple homosexuel marié, depuis 2015, à la tête d’un gouvernement.

Pour la toute première fois, le compagnon d’un dirigeant a posé parmi les «first ladies» lors du sommet de l’Otan qui s’est déroulé jeudi à Bruxelles en présence notamment du président américain, Donald Trump.

 

Le tableau est presque parfait. Aux côtés des premières dames du monde, un premier homme. Le dos bien droit, sourire aux lèvres, et le regard fièr, Monsieur Destenay pose à côté des femmes de dirigeants. Une avancée pour le changement des mentalités. Un changement entaché d’une polémique en provenance des Etats-Unis.

Comme à son habitude, la Maison Blanche a relayé sur son compte Facebook les nombreux clichés des récents voyages du président Trump et notamment la fameuse photo de famille des «premières dames». Jusqu’ici rien d’anormal. C’est même très encourageant, quand on voit ce que le fils de Donald Trump est capable de publier sur ses réseaux. (Attrapez-les par le blanc de poulet).

C’est sur la légende qu’il faut se concentrer, on remarque que le compagnon du Premier ministre luxembourgeois a tout simplement été «exclu». Un oubli volontaire ? Si le service de communication est aveugle et n’a pas vu cet « oubli », les internautes, eux, ont l’œil, et le bon.

«L’omission du premier gentleman du Luxembourg est ouvertement irrespectueuse et montre juste le niveau d’idiocratie du personnel de la maison blanche»,Nick Jackman.

 

 

 

 

«C’est incroyablement grossier, non seulement pour lui et son mari mais aussi leur pays et toute la communauté LGBT», poursuit John Rex Gould VII. «Quelle honte !!!» s’insurge encore Karim Robinet.

 

Accusée d’homophobie et bashée sur les réseaux sociaux, la «White House» a finalement modifié quelques heures plus tard la légende en mentionnant cette fois Gauthier Destenay.

Vous aimerez aussi :