Hanouna : Accusé de mentir, le Refuge maintient sa version, l’histoire devient de plus en plus floue

...

Et si finalement, tout était faux ? Et si le témoignage du jeune gay piégé par Baba n’existait pas ? Le manque d’information et les contractions sont nombreuses. De plus en plus de voix se font entendre pour dénoncer ce qui pourrait être une énorme manipulation.

 

 

Radio Baba a piégé sept personnes en direct :

  • Mika, 43 ans, qui travaille dans une caisse de retraite.
  • Sandra, une femme.
  • Antoine, un jeune homme
  • Daniel, qui semble âgé, qui habite Nanterre et dont la conversation a duré environ 1min30.
  • Mathieu, qui dit être maçon et dont la conversation a duré 1min30.
  • Kevin, 26 ans qui était le lendemain dans le public.
  • Jean, qui ne donne pas son âge et travaille sur un chantier

 

D’après le site de Jean Marc Morandini, deux interlocuteurs ont été retrouvés :

Antoine, qui raconte que c’est une blague faite par un ami. Qu’il est toujours chez ses parents et tout va bien. Il affirme n’avoir jamais appelé le Refuge:

« Je n’ai pas besoin d’être protégé ! »

Kevin, qui a affirmé avoir appelé en sachant que c’était Cyril Hanouna au bout du fil et qu’il voulait juste s’amuser avec un animateur qu’il adore.

 

Ce n’est donc ni Antoine, ni Kevin, qui ont contacté le Refuge. Il est judicieux d’éliminer Sandra, qui est une femme. Et Mika, trop âgé. Une nouvelle fois, d’après le Refuge, le jeune piégé aurait communiqué environ 4 minutes avec l’animateur sur le plateau. Matthieu et Daniel sont donc hors course.

Reste donc Jean, dont la durée de l’appel et le profil correspondent.

 

Le seul profil correspondant ne correspond pas tant que ça.

Avant le canular, la victime dit ne pas connaitre TPMP. Jean, le seul appelant possible, lui, connait l’émission, il explique même préférer Cyril Hanouna à Gilles Verdez. Il ne peut donc pas être ce jeune inconnu.

Le lendemain de la séquence, Nicolas Noguier, président du Refuge s’exprime. Il affirme qu’un jeune a contacté la ligne d’urgence après avoir vu l’émission

« Bouleversé par cette séquence, par les propos blessants et humiliants tenus par Cyril Hanouna.»

 

À aucun moment, il n’évoque l’appel d’une victime de Cyril Hanouna. Contactée par BuzzFeed News, Véronique Lesage, la coordinatrice nationale de la ligne d’urgence, affirme, après avoir vérifié «sur le tableau de transmission», que cet appel n’est pas mentionné.

 

Nicolas Noguier confirme sa version sur les réseaux.

 

De son côté BuzzFeed rappelle que :

« L’association a déjà été accusée d’avoir menti à propos de la mort d’un de ses anciens pensionnaires en prétendant qu’il s’était suicidé après le rejet par ses parents de son homosexualité. »

 

Pour certains, la confiance en Le Refuge reste absolue

Interrogé par Franceinfo, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité hommes-femmes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa, a dit pour sa part avoir une confiance absolue et ne pas remettre en doute la parole de l’association Le Refuge.