Les dernières nouvelles de Myléne Farmer

Rares sont les occasions de pouvoir attraper à la volée, la jolie rousse. Mystérieuse comme à son habitude, Gala, a pu l’interviewer dans un appartement de la capitale. Quelques...

Rares sont les occasions de pouvoir attraper à la volée, la jolie rousse. Mystérieuse comme à son habitude, Gala, a pu l’interviewer dans un appartement de la capitale. Quelques mois à peine avant la sortie du thriller Incident in a Ghost Land de Pascal Laugier, où la chanteuse va montrer ses talents d’actrice pour la seconde fois de sa carrière (il y a 25 ans souvenez-vous Giorgino de Laurent Boutonnat). Le tournage de ce thriller s’est déroulé sur les terres d’origine de Myléne Farme. Terminé il y a 5 mois, la date de sortie est prévue pour début 2018, sans plus de précision.C’est l’occasion de faire un point sur sa carrière, depuis sa récente signature avec Sony Music.

 

 

(Propos recueillit par Thomas Durant, journaliste chez Gala).

 

Il y a cinq mois, vous avez terminé le tour­nage du film Incident in a ghost land. Un thril­ler éprou­vant qui confronte une famille à des esprits malfai­sants. Aucune séquelle à déplo­rer ?

« Toujours le même cauche­mar : Pascal Laugier, le réali­sa­teur, me pour­suit inlas­sa­ble­ment avec sa caméra dans les couloirs de la maison du film ! (Rires). C’était impres­sion­nant de le voir au travail, d’ob­ser­ver comment il faisait corps avec son long-métrage. Je garde un souve­nir très fort de ce tour­nage et de « mes filles » à l’écran. »

 

Vous avez fait confiance à un réali­sa­teur, récent dans votre galaxie, et vous avez endossé un rôle inha­bi­tuel, celui d’une mère de famille. Le tout, en langue anglaise. Vous aimez pous­ser les curseurs de la diffi­culté ?

« Je ne parle­rais pas de diffi­culté, mais d’exi­gence. J’aime les projets ambi­tieux, précis, qui demandent l’in­ves­tis­se­ment de toute une équipe pour un résul­tat encore incon­nu… Il y a une certaine beauté dans ce geste collec­tif. J’ai accepté ce film, essen­tiel­le­ment parce que mon rôle était très bien écrit et parce que Pascal maîtrise remarqua­ble­ment ce genre. Son scéna­rio est formi­dable. Me glis­ser dans la peau d’une mère prête à défendre ses enfants était un chal­lenge, mais je l’ai fina­le­ment abordé de façon assez natu­relle, instinc­tive. Quand le tour­nage à débuter à Winni­peg, j’étais une actrice parmi les autres. »

 

Comment avez-vous préparé votre rôle dans Incident in a Ghost Land ?

« J’ai travaillé. Claude Berri m’a dit un jour : « Mylène, si tu connais ton texte à la virgule près, ainsi que les répliques de tes parte­naires, tu pour­ras tout oublier et t’aban­don­ner. » Depuis le cours Florent, je suis amie avec Vincent Lindon, qui m’impres­sionne infi­ni­ment dans chacun de ses rôles. Son aide fut précieuse. Il m’a conseillé son coach. J’ai répété. Et puis… j’ai fait le grand saut dans le vide ! »

 

Pardon­nez la ques­tion, mais la dispa­ri­tion de votre maman, quelques mois avant de tour­ner avec Pascal Laugier, a-t-elle influencé votre inter­pré­ta­tion d’une mère de famille ? 

« Permet­tez que je ne vous réponde pas direc­te­ment. Chacun d’entre nous est touché par des deuils. J’ai la chance de pouvoir écrire sur « mes » absents… Sans les nommer… Et de pouvoir, par la magie des mots, aspi­rer un peu du chagrin des autres. »

 

Acteur et pop star, est-ce si différent ?

«  Le rapport au public est très différent. Un acteur met son talent au service d’un texte, d’un metteur en scène, de nombreux intervenants, pour qu’un film rencontre son public en salles, puis sur d’autres écrans …. La scène, c’est une énergie immédiate, électrique, vertigineuse, qui se dissipe quand un concert est terminé. Je n’aime d’ailleurs pas le terme de « pop star ». Il sonne comme un bouchon de champagne un soir de réveillon ! (Rires). »

 

Vous venez de signer avec Sony Music. Vos fans attendent logiquement un album et une tournée. Rassurez-les : le clap de fin de votre carrière musicale n’est pas près de retentir ?

« Bien sûr que non…. Il me tarde d’ailleurs de les rejoindre. »

Vous aimerez aussi :