Serbie : Nommé première ministre, Ana Brnabic, une femme ouvertement lesbienne dans un pays traditionaliste

C’est une première pour la Serbie, le président Aleksandar Vucic, leader du pays traditionaliste a nommé ce jeudi Ana Brnabic. C’est donc une femme qui ne cache pas son...

C’est une première pour la Serbie, le président Aleksandar Vucic, leader du pays traditionaliste a nommé ce jeudi Ana Brnabic. C’est donc une femme qui ne cache pas son orientation sexuelle et son goût pour les femmes qui va siéger au poste de première ministre.

 

« J’ai décidé de proposer au parlement Ana Brnabic au poste de Premier ministre. Elle possède les qualités personnelles et professionnelles pour exercer cette fonction » Le président Vudic

Ana Brnabic

  

Une double victoire

« Servir mon pays est pour moi le plus grand honneur. Je travaillerai avec dévouement et de manière responsable avec beaucoup d’amour et d’honnêteté » Ana Brnabic.

Madame Brnabic  prendra ses fonctions moins d’un an après être entrée dans la vie politique, en août dernier, à l’époque déjà sur invitation d’Aleksandar Vucic. A 41 ans, elle est la première femme à être à la tête du gouvernement dans l’histoire de la Serbie et aussi la première personne ouvertement homosexuelle à occuper ces fonctions dans ce pays.

Ana Brnabic

 

Entre progressisme et tradition

Le pays, de 7,1 millions d’habitants, dont plus de 80% de la population est constituée de chrétiens orthodoxes, reste très attaché à ses valeurs et à ses croyances. Les doctrines religieuses qui rendent prohibée l’homosexualité sont un barrage quasi hermétique pour l’avancée des droits LGBT. Mais aussi en ce qui concerne les droits des femmes. Cette nomination est donc un symbole fort de la part du leader. Elle confirme une envie de changer les mentalités et de rendre le pays plus dynamique, par rapport aux compétences et attributs de ses ministres et non en fonction de leur orientation sexuelle.

Bien que ce soit un petit pas pour la tolérance et la visibilité gay, l’homophobie dans le pays reste répandue.

« L’homophobie est toujours un problème »

Le président Vucic croit en elle. Il avait expliqué devant les micros et les caméras des différentes presses l’avoir nommé car elle :

« Possède les qualités personnelles et professionnelles pour exercer ces fonctions »

Ana Brnabic tient tout de même à apporter des précisions. Elle rappelle qu’elle n’est pas une militante LGBT, mais fait remarquer que l’homophobie dans le pays est toujours un problème important. Bien que la situation s’améliore, les avancées et les victoires pour les droits des LGBT se font lentement.

« Personnellement, je n’aime pas que cela [l’orientation sexuelle] soit utilisé pour décrire mon caractère, pourquoi cela est-il important ? Ce qui est important, c’est la capacité professionnelle à accomplir un travail honnête, à aimer son pays et à travailler dans le plus grand intérêt de son pays », a-t-elle souligné. 

Le président Aleksandar Vucic

 

Ana Brnabic rejoint donc la liste des leaders et ministres homosexuels du mois de Juin. Le mois de la fierté gay serait-il contagieux?

 

 

Vous aimerez aussi :