Marche des fiertés : Week-end sous haute surveillance à Paris

12.000 policiers et militaires sont déployés sur Paris pour le week-end.

Paris sera très animée ce week-end. Entre la Pride de nuit, ce vendredi, la Marche des fiertés, les Solidays, les Journées Olympiques, la capitale va trembler sous l’écho des voix des manifestants. A cette occasion, le préfet de police de Paris a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires dans Paris et la petite couronne pour assurer la sécurité sur différents événements.

 

Festivités, animations, revendications, c’est la promesse qui est faite aux manifestants qui marcheront sur les pavés de la capitale, durant tout le week-end. Il y a deux jours, le préfet de police, Michel Delpuech, a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires. La sécurité et la protection sur la capitale est une priorité pour les autorités. 3.000 unités seront spécifiquement dédiées aux événements sur la voie publique, qui vont durer 3 jours.

 

Des « Zones de protection »

Aussi bien pour les Journées Olympiques, que pour la marche des fiertés, des arrêtés préfectoraux ont été émis afin d’organiser des zones de protection. Le dispositif est semblable à celui des fan-zones pendant l’Euro de football 2016. Dans ces zones, les forces de l’ordre, pour assurer un maximum de sécurité, pourront procéder à des contrôles d’identité, des palpations de sécurité.

La circulation sera interdite.

Aucune voiture dans ces secteurs

Lors du point presse, Michel Delpuech a confié que :

« On s’attend à une grosse affluence car le but est justement de montrer la mobilisation autour de la candidature de Paris »

Pour assurer la sécurité des contrôles se feront à l’entrée du périmètre.  Des patrouilles à pied, en VTT, à cheval, ou en civil arpenteront les zones de manifestations et de sécurité. Les voitures sont donc interdites. Les séquelles des derniers attentats sont présentes, des dispositifs anti-voiture bélier seront installés. Le parking des Invalides restera ouvert mais le coffre de chaque véhicule sera vérifié, précise le préfet.

« La communauté valorisée par cette marche est particulièrement exposée à la menace terroriste, évidemment, mais également d’autres groupes hostiles », a précisé le préfet.

La Marche des fiertés fêtera ses 40 ans cette année, des milliers de personnes participent tous les ans à cet événement. Toutes les rues aux abords du parcours seront bouclées entre 10 heures et 21 heures. Le quartier du Marais, fera l’objet d’une attention particulière et sera bouclé à la circulation toute la soirée.

 

.

 

Vous aimerez aussi :