Pour le mois des fiertés, Madrid change les personnages sur les feux piétons, pour célébrer la diversité

Vendredi, c’est la Gay Pride mondiale à Madrid. A cette occasion, la mairie lance une campagne de communication et de sensibilisation pour représenter la diversité. Comment ? En modifiant les...

Vendredi, c’est la Gay Pride mondiale à Madrid. A cette occasion, la mairie lance une campagne de communication et de sensibilisation pour représenter la diversité. Comment ? En modifiant les bonshommes sur les feux aux passages piétons. Les habitants peuvent donc croiser un couple hétéro, un couple gay, un couple lesbien, ou même des femmes et hommes seuls.

 

Durant ce mois de juin, nombreux sont les évènements, et les actions de communication en faveur de la communauté LGBT. Mais ce qui attire le plus l’attention, c’est cette petite modification qu’a faite la mairie de la capitale espagnole : Les feux piétons. La Maire de la ville s’est exprimée sur le sujet.

C’est un total de 72 carrefours qui soutiennent la diversité. A la place du traditionnel feu piéton représentant un homme et une femme, les passants attendront de pouvoir passer sur la trottoir d’en face, les yeux rivés sur des couples moins communs. On y trouve le symbole de deux hommes ou de deux femmes, main dans la main. Mais également des femmes seules, pour la parité, afin que la diversité soit parfaitement représentée à Madrid.

Le porte aprole de la FELGBT (Fédération Espagnol LGBT) a félicité la maire de la ville.

« C’est un acte d’inclusion. »

 

Ce soutien a tout de même un cout. 21 747€ pour être précis. Ce n’est pas qu’un projet sans retour, c’est aussi un investissement. Grâce à cette initiative, les promoteurs souhaitent créer une image positive de la ville. Peut-être ces petits couples deviendront-ils une icône, comme le petit bonhomme berlinois Ampelmann.

 

 

Une Pride taille XXL

C’est 2 à 3 millions de visiteurs attendus. La capitale espagnole est également la capitale de la Gay Pride européenne. Le défi le plus grand sera de garantir al sécurité de tous les manifestants, dans un contexte internationale ou le terrorisme reste dans tous les esprits. Comme à Paris, les forces de l’ordre seront plus nombreuses, et des barrières seront placées tout au long du défilé.

Une idée qui paye. Adopté il y a 12 ans, en Espagne, le mariage gay est maintenant complètement entré dans les mœurs.

Vous aimerez aussi :