New York : La Marche des fiertés défile contre Trump et ne s’en cache pas

La ville qui ne dort jamais a quelque chose à dire au président Américain. A l’occasion de la Pride, nombreux étaient les cortèges qui ont marché dans les rues...

La ville qui ne dort jamais a quelque chose à dire au président Américain. A l’occasion de la Pride, nombreux étaient les cortèges qui ont marché dans les rues quadrillées de la capitale, avec comme mot d’ordre « Resist », le slogan de l’opposition contre Trump.

Ils étaient des dizaines de milliers, à défiler hier, entre les gratte-ciels de la grande pomme. Un tsunami de drapeau LGBT, de drapeaux transexuels, a déferlé entre les avenues. Pour la 48ème édition des marches des fiertés, les mots d’ordres étaient simples. La défense des droits et des personnes trans, ainsi que l’opposition totale à Trump, le président à la chevelure ambigüe.

Chars, camions, voitures, motos, manifestants à pied, en vélo, sur les épaules des plus grands, tous ont pris d’assaut (avec bienveillance) la 5eme avenue. Le cortège a été applaudit par une foule toute aussi compacte et dense. Le parcours de 3km a débuté depuis Midtown jusqu’à Greenwich Village.

Alors qu’Istanbul subissait les tirs de balles en caoutchouc des forces de l’ordre, la métropole américaine fait de la Pride une institution.

L’anti-Trump fait rage

En 2015 la marche célébrait avec une intensité très particulière la légalisation du mariage gay. En 2016, c’était le douloureux deuil de l’attentat au club Pulse. En 2017, c’était « Resist » , mot pour s’opposer à Trump et son gouvernement, qui était sur la quasi-totalité des pancartes. Dans le viseur des militants, l’abrogation de la loi santé Obamacare, et la scandaleuse remise en cause des droits des personnes trans.

 

« L’administration actuelle est une abomination », affirme Cara Lee Sparry, motarde et manifestante engagée.

« Mais être entourée par des centaines et des milliers de gens qui crient pendant des heures, c’est incroyable, on ne peut pas faire mieux ! »

 

Il n’y a pas que de simples manifestants

Il n’y a pas que de joyeux manifestants qui défilent à cette marche. Dans le cortège, nombreux étaient les élus et les policiers. Le maire Bill de Blasio, ainsi que le gouverneur de l’Etat de NY Mario Cuomo, et le sénateur Chuck Schumer, tous du parti démocrate, ont marché, sourire aux lèvres, aux côtés de simples citoyens.

Vous aimerez aussi :