PMA : Le Comité d’éthique a donné un avis favorable

C’est enfin la fin du suspense pour les couples de femmes et les femmes célibataires. Depuis plusieurs longues années, l’avis du comité était très attendu. Aujourd’hui, le Comité National...

C’est enfin la fin du suspense pour les couples de femmes et les femmes célibataires. Depuis plusieurs longues années, l’avis du comité était très attendu. Aujourd’hui, le Comité National d’éthique s’est prononcé en faveur de l’ouverture de la PMA (Procréation médicalement assisté). Seuls les couples hétérosexuels y avaient droit, maintenant peuvent en bénéficier les couples de femmes ainsi que les femmes célibataires, si l’ouverture de ce débat abouti à une loi. 

 

« Le CCNE recommande dans ce texte l’ouverture de l’AMP (ou PMA, ndlr) aux couples de femmes et aux femmes seules », Frédéric Worms rapporteur à la presse.

Une grosse victoire pour la communauté LGBT+. En revanche, le comité s’est opposé à la GPA (Gestation pour autrui), et à l’autoconservation des ovocytes. La PMA désigne l’ensemble des techniques médicales destinées à aider les couples infertiles à avoir un enfant, telles que la fécondation in vitro ou le don de sperme.

« Le Comité a décidé dans sa majorité l’ouverture à ces demandes sociétales, c’est-à-dire non médicales, de recours à l’assistance médicale à la procréation »

 

Un combat qui dure depuis longtemps

Pendant sa campagne pour les présidentielles, Emmanuel Macron avait indiqué aux associations LGBT+ qu’il attendrait le feu vert du CCNE. IL n’a pas manqué aussi de dire être favorable à une loi ouvrant la PMA pour les couples lesbiens et aux femmes célibataires.

En Marche ! et son porte-parole s’étaient aussi prononcé sur les réseaux sociaux, notamment Twitter pour l’ouverture de cette pratique à toutes les femmes.

Plus de la moitié de la France est favorable

Six français sur dix sont favorables à l’élargissement de la PMA aux couples de femmes. UN sondage de l’Ifop publié à l’occasion de la marche des fiertés le week-end dernier à Paris. Un avis favorable qui se limite à la PMA en revanche. Ils sont 44 %  à être favorables à la GPA pour les couples homosexuels et 59 % pour les couples hétérosexuels, selon ce même sondage.

Qu’est-ce que la PMA ?

Le grand public parle de PMA pour Procréation médicalement assistée, tandis que les médecins utilisent plutôt l’acronyme AMP pour Assistance médicale à la procréation. Les deux termes désignent la même chose, à savoir les techniques médicales consistant à manipuler spermatozoïdes et/ou ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple infertile (ou une femme) à avoir un enfant.

La PMA comprend l’insémination artificielle qui consiste à introduire artificiellement le sperme du conjoint (ou d’un donneur) au niveau du col de l’utérus ou dans la cavité utérine de la femme pour aboutir à la fécondation d’un ovule. Elle comprend aussi la fécondation in vitro (FIV), qui consiste à recueillir ovules et spermatozoïdes, à procéder à une fécondation artificielle et ensuite à introduire le(s) embryon(s) obtenus dans l’utérus de la femme.

Vous aimerez aussi :