Gay et musulman, le mariage d’un couple de garçons en Grande-Bretagne

Jahed Choudhury et Sean Rogan, un couple gay, ont choisi de se marier. La petite particularité de cette union ? Ils veulent « montrer au monde entier que l’on peut être...

Jahed Choudhury et Sean Rogan, un couple gay, ont choisi de se marier. La petite particularité de cette union ? Ils veulent « montrer au monde entier que l’on peut être gay et musulman ». La cérémonie s’est déroulée dans les Midlands de l’Ouest.

Pour le journal britannique The Independent  ceci pourrait être le premier mariage du même sexe au Royaume-Uni, impliquant un partenaire musulman.

Habillés en tenue de cérémonie traditionnelle, le couple voulait respecter les coutumes.

 

Entre vilain petit canard, et mouton noir

Devant les micros de l’Express and Star, Choudhury, 24 ans, a déclaré que dans sa famille, il était le « mouton noir ». Bousculé à l’école, attaqué par d’autres membres de la communauté musulmane, et exclu de sa mosquée locale, sa famille musulmane bangladaise ne l’a en rien soutenu.

 

Il a tenté de changer de bord, de changer son orientation, il a même fait des pèlerinages en Arabie Saoudite, ainsi que dans son pays natal.

Il a voulu changer, mais rien à faire. Dans un geste de désespoir, il a même tenter de se suicider.

Rogan, l’antidote à ses malheurs

Rogan, c’est le garçon qui lui a redonné gout à la vie. Le couple a emménagé ensemble en 2015. Et c’est Choudhury qui a demandé son copain en mariage.

« Je m’en fous que ma famille ne veuille pas venir. Ils ne veulent pas le voir, c’est trop embarrassant pour eux », dit-il. Et d’ajouter: « Ils pensent que c’est une maladie qui peut être guérie, certains appellent cela une ‘phase’. »

Rogan, 19 ans, il a déclaré à Express and Star « qu’être gay n’est pas mauvais, ce n’est pas une ‘phase’  » et d’ajouter « les gens ont juste besoin d’un peu de soutien. »

C’est avant tout un message

Choudhury lance un message aux autres gays musulmans: « Je veux dire à tous ceux qui traversent la même chose que c’est bon, nous allons montrer au monde entier qu’on peut être gay et musulman. »

Il n’est pas possible de confirmer qu’il s’agit du premier mariage gay et musulman. Un porte-parole du Bureau des statistiques nationales (ONS), au Royaume Uni, a déclaré que la religion des conjoints n’est pas régulièrement enregistrée lors de cérémonies non religieuses.

 

À noter que le Conseil musulman de la Grande-Bretagne, qui représente plus de 500 organisations et mosquées, faisait partie des organes religieux au même titre que l’Église d’Angleterre à s’être opposé à la légalisation du mariage homosexuel en Angleterre et au Pays de Galles en 2013.

Vous aimerez aussi :