Les 11 joueurs de foot dont on aimerait être le maillot !

Pour deux mi-temps de pur bonheur

Devant le match de foot, il y a les footeux et les autres. Pour faire simple, il y a ceux qui débattent de la légitimité du hors-jeu de la 72è minute en postillonnant des Doritos, contre ceux qui hochent gentiment la tête parce qu’ils n’y comprennent walou. Voici dans l’ordre alphabétique la sélection ultime des footballeurs pour qui on aimerait que le banc de touche ne serve pas qu’à attendre.

 

1. Xabi Alonso 

Fraîchement transféré du Real Madrid vers le Bayern Munich, ce défenseur espagnol de 35 ans ouvre royalement ce top. Et en plus, il a mis terme à sa carrière internationale en 2014 lorsque l’Espagne s’est faite éliminer dès la phase de poules. Un grand coeur à consoler, en somme.

 

 

2. Marco Borriello 

Un Italien qui, malgré la haine que le peuple français peut naturellement porter à cette patrie footballistique depuis 2006 (zizou on t’aime), est affublé d’un surnom des plus ravageurs, à savoir Kiss Kiss Bang Bang…Tout est dit.

 

 

3. Nabil Fekir

Si on peut lui trouver un air François Sagat (en plissant très bien les yeux), ce joueur franco-algérien né en 1993 a tout d’un grand. Dans la sélection nationale depuis 2015, la page Wikipedia lui étant consacrée nous informe que son ancien président « pense que son meilleur poste est celui de meneur de jeu ». CHA-LEUR.

 

 

 

4. Olivier Giroud

Désormais membre d’Arsenal, le joueur fait débat. Tout d’abord, au mercato, ça y va : Rudi Garcia est-il intéressé ou pas, dans quel club sera-t-il,… Tout le monde le veut et pourtant, au moins autant de supporters ne peuvent pas l’encadrer… Alors même que le seul débat légitime revient à déterminer s’il est mieux avec ou sans barbe.

 

 

 

 

5. Yohann Gourcuff

Et c’est encore un Français, et non des moindres ! Yoyo pour les intimes, ce joueur est l’incarnation du « Rêve Bleu » d’Aladdin, version 90 minutes. Et ce Breton se blesse souvent. Les rageux diront fragiles, on dit sensibles.

 

 

 

6. Claudio Marchisio

Milieu relayeur de la Juventus Turin, Claudio sent le cannelloni à peine pétri. C’est le latin lover à l’état pur, et il n’a pas dérogé à la règle concernant tout Italien du Mercato au physique avantageux, à savoir faire une pub Dolce & Gabbana. Du reste, on vous laisse admirer.

 

 

 

7. Jesus Navas 

Apparemment il sait marcher sur l’eau, multiplier les pains, les poissons, et ressusciter. Et en plus il fait du foot et a des yeux si perçants qu’avec lui à la barre le Titanic n’aurait jamais heurté l’iceberg.

 

 

 

8. Neymar (Da Silva Santos Junior)

Rien que le nom claque. Neymar est assez consensuel (en un ou deux mots) mais comment lui enlever cette bestialité fougueuse ? Ce Brésilien aux allures félines m’a ruiné la coupe du Monde 2014, bondant les bars de pucelles enfiévrées qui ne juraient plus que par lui. Par contre, il change de coiffure, et là y a plus personne. Moi je suis toujours là, Junior, sache-le.

 

 

9. Sergio Ramos 

Là niveau nom, c’est moins ça. On peut pas lui faire la blague « Monsieur et Madame Neymar ont un fils, comment s’appelle-t-il ? (réponse = Jean…) Défenseur central du Real Madrid, Sergio Ramos fait partie des beautés madrilènes s’il en est.

 

 

 

10. Robinho, en réalité Robson de Souza

Attaquant brésilien de l’Atlético Mineiro, Robinho n’est pas grand (1m72) mais au premier regard fort bien proportionné. En plus, si on change trois lettres à son surnom et qu’on en déplace une, ça fait Ronaldo. Coïncidence ? Je ne pense pas.

 

 

11. Cristiano Ronaldo

Pour clore cette équipe de la victoire, qui aurait pu remplacer l’inénarrable Ronaldo ? S’il ne faut pas le confondre avec son homonyme brésilien (qui lui ressemble plus à un méchant dans Star Wars), le beau Portugais qui fait la fierté de Madère entretient débats et convoitises. Nous on l’aime d’amour.

 

 

Bonus : Piqué.

Défenseur central du FC Barcelone depuis 2008, Gérard Piqué i Bernabeu est un peu comme un film de Tim Burton de Cannes, « Hors-Compétition ». En effet, le beau a Shakira alors bon pour le faire rester dans les vestiaires, ça va être coton (Coton Piqué, vous l’avez ?)

 

PS : « Eh t’as oublié un tel du FC Nantes, et tel autre du Chambéry Savoie Football.. » … Pour rappel, ce top est subjectif et non exhaustif ! La capacité du vestiaire est aussi étendue que celle de votre lit ! Je sais bien que Gérard de Frontignan est un as du ballon rond mais ça ne compte pas… Tout comme la ligue 2, soit-dit en passant.

Sur ce j’y retourne, l’équipe de beach-volley m’attend.

Vous aimerez aussi :