PETA : Découvrez leur nouvelle campagne…D’un autre genre !

C’est une première. La célèbre association PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) lance une campagne internationale pour le moins novatrice. Celle-ci présente ainsi deux modèles transgenres...

C’est une première. La célèbre association PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) lance une campagne internationale pour le moins novatrice. Celle-ci présente ainsi deux modèles transgenres dans le plus simple appareil, ce pour dénoncer la fourrure et, plus précisément, les tortures que de nombreuses industries infligent encore aux animaux pour les obtenir.

 

 

Loiza Lamers, candidate victorieuse de l’édition hollandaise de Top Model, et Benjamin Melzer, premier homme transgenre à faire la couverture d’un magazine européen (édition allemande de Men’s Health) se sont ainsi « mis à nu ».

 

 

 

 

Le message est clair. Par des couleurs rappelant le drapeau LGBT+ et l’usage du verbe « transformer », PETA nous invite à reconsidérer l’approche du dressing comme les modèles ont reconsidéré leur genre. La nudité comme arme, c’est ainsi l’acceptation de soi (et donc de l’autre) à laquelle on nous invite…Un moyen humain voire humaniste d’accepter et ipso facto de respecter les espèces animales.

 

UNE PRISE DE CONSCIENCE PROGRESSIVE

 

 

En effet, si de nombreuses célébrités ont déjà pris position en faveur de ce combat (Pamela Anderson, Eva Mendes, Pink, Charlize Theron, …), cette nouvelle campagne souligne le caractère universel de cet enjeu. Tout le monde est concerné, et peu importe son genre.

 

Ainsi, Loiza Lamers a ainsi déclaré que « le fait de porter la peau d’un animal tourmenté qui a subi des décharges électriques, a été battu, noyé ou écorché à vif est dégoûtant et cruel« , s’empressant d’ajouter que « les options de vêtements sans fourrure disponibles dans les magasins sont maintenant si nombreuses qu’il est aujourd’hui facile d’avoir un look qui tue sans tuer d’animaux ».

 

 

 

 

 

Quant à Benjamin Melzer avec qui elle partage l’affiche, considère quant à lui que « la fourrure n’a pas sa place dans nos garde-robes, et nous encourageons toutes les personnes bienveillantes à la laisser aux animaux à qui elle appartient. »

 

 

 

 

Bien que les créateurs de mode engagés à ne plus vendre de fourrure animale sont de plus en plus nombreux (Stella McCartney, Vivienne Westwood, Calvin Klein, Ralph Lauren, H&M, TopShop), la situation dénoncée dans cette campagne demeure délétère.

 

« TOUTE VIE ANIMALE A DROIT AU RESPECT »

 

Ainsi, ce sont toujours plusieurs millions de chiens et chats torturés chaque année pour leur peau, vivant dans des treillis métalliques qui meurent le plus souvent des conditions de vie exécrables. La Chine, premier exportateur de fourrure dans le monde, est particulièrement dans le viseur, celle-ci falsifiant l’étiquetage et faisant bien évidemment fi de la Déclaration Universelle des Droits de l’Animal proclamée en 1978 à l’UNESCO (Paris). Nous pourrions ainsi rappeler la concision de son article second : « toute vie animale a droit au respect. »

 

Quant aux animaux sauvages pris dans des pièges pour leur fourrure, ils sont parfois condamnés à ronger leurs propres membres pour tenter de s’échapper. S’ils ne décèdent pas d’une hémorragie, d’une infection ou d’une gangrène, le trappeur les achève à son retour par strangulation ou piétinements. Un scénario anodin, quotidien, et pourtant digne des pires films d’horreur… La fiction en moins.

 

PETA stipule ainsi que les animaux ne nous appartiennent pas et que nous n’avons pas à les utiliser comme vêtements.

Ainsi, tout en saluant l’inclusion des personnes transgenres qui prône le respect de la différence quelle qu’elle soit, il convient de rappeler la modernité de Marguerite Yourcenar lorsque celle-ci écrivait : « L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau. »

 

 

Pour consulter le site de PETA France, c’est ici!

Et, si le tatouage « Take me to the Ocean » de Benjamin Melzer vous inspire, vous pouvez suivre le combat du Sea Shepherd là!

 

Vous aimerez aussi :