Top de la semaine : Les 10 accessoires pour être un parfait petit pédé !

« Il faut savoir rire de tout » peut-être, mais il faut surtout savoir rire de soi-même. Être gay et s’assumer n’est pas des plus facile, mais être un parfait cliché,...

« Il faut savoir rire de tout » peut-être, mais il faut surtout savoir rire de soi-même. Être gay et s’assumer n’est pas des plus facile, mais être un parfait cliché, là c’est un challenge ! Gloss, voix féminine, gestuelle, sac à main et chihuahua, rien n’est laissé au hasard, c’est tout une science, tout un art ! Puisque pour certaines personnes être gay c’est forcément être un cliché, voilà un petit top des accessoires pour être le parfait petit pédé !

Premier accessoire : Le fond de teint, c’est bien, mais que quand ça se voit

Arrêtez de regarder des tutos make-up, d’estomper le produit, de suivre les lignes de votre visage, stop ! On prend au minimum 18 teintes au-dessus de notre couleur de peau, et on en applique PARTOUT.

 

Second accessoire : La pince à épiler pour avoir les mêmes sourcils de Kylie Jenner

Un bon pédé est un pédé qui lutte ardemment contre le mono-sourcil. Bien que les petits poils entre les deux arcades ne sont pas très élégantes, le gay lui, ce qu’il aime, c’est poser un jour de repos pour se faire les sourcils.

 

Troisième accessoire : Le Jock strap

« Je mets des jocks juste parce que c’est plus pratique hein c’est tout ». Le parfait petit pédé aime mettre un slim bien trop moulant, laisser apparaître le haut du jock et se déhancher dans la rue. C’est bien connu, quand on est pédé, on aime rouler des mécaniques.

 

Quatrième accessoire : Être incollabe sur le répertoire de Mylène Farmer et de Dalida

Qu’on soit libertine, qu’on soit une catin, ou bien que l’on soit malaaaade, le parfait petit pédé connait par cœur ces deux grandes icônes (gay). Il aime les chanter avec une gestuelle de diva, flânant dans toute la pièce en criant « Paroooooooles Paroooooooles Paroooooles ! »

 

Cinquième accessoire : Le sac Fred Perry

Les propriétaires de ce sac sont sûrement tous gays. Pas si pratique que ça, un peu démodé, c’est le genre d’accessoire indispensable dans la vie d’un pédé. On y trouve toujours dedans un pull (Faut bien le remplir de quelque chose) et une trousse de maquillage qui s’est ouverte à l’intérieur, recouvrant les coutures de fard à paupière et de fond de teint.

Sixième accessoire : Le Poppers

« Mon parfum c’est Popper numéro 5 par Jungle Juice ». Inutile de le nier, mais quand on est un parfait petit pédé, le poppers c’est un peu notre oxygène à nous, l’extension de notre narine. Mais bien évidement on en a juste pour le « fun ».

 

Septième accessoire : Le répertoire intégral de Lady gaga

Car nombreux sont ceux qui adorent Mother Monster, et que même si c’est sympatoche à écouter, c’est quand même ultra pédé, soyons honnêtes.

 

Huitième accessoire : les chaussures en toiles couleurs tape à l’œil  assorties au débardeur trop court

Vous visualisez ce petit débardeur bleu fuchsia qui risque de vous faire perdre l’usage de votre rétine ? Bien c’est encore plus criminel de l’assortir avec ces petits chausses en toile de la même couleur. C’est rarement élégant, pas très joli, et puis en plus vous n’allez pas passer inaperçu. Après la vie est faite de choix.

 

 

Neuvième accessoire : Le tatouage étoile

Rihanna en a sur le cou, mais ce n’est pas une raison pour faire pareil. Mais le parfait petit pédé n’aime pas être comme monsieur tout le monde, le parfait petit pédé aime imiter ses idoles. L’étoile, ça brille, un peu comme le parfait petit pédé.

 

Dixième accessoire : Le magazine Garçon

Eh bien oui, car le petit parfait, on l’aime chez Garçon magazine. Car le parfait petit pédé il fait ce qu’il veut quand il veut, il est libre !

 

 

Vous aimerez aussi :