Sortie du mercredi : Summertime, de Gabriele Muccino

Summertime, c’est l’inoubliable apprentissage de quatre jeunes à San Francisco. Par le réalisateur d’À la poursuite du bonheur et Sept Vies, deux amis italiens débarquent chez un couple gay. Par...

Summertime, c’est l’inoubliable apprentissage de quatre jeunes à San Francisco. Par le réalisateur d’À la poursuite du bonheur et Sept Vies, deux amis italiens débarquent chez un couple gay. Par un programme de frictions et d’apprentissage, ce long métrage sur l’ouverture d’esprit saura vous émouvoir.

 

 

 

 

 

Porté par de jeunes acteurs au talent indéniable, il s’agira notamment de saluer la performance de Matilda Lutz, aussi dérangeante qu’attachante. Pétrie de principes, c’est par son rôle que l’on suit peu à peu l’ouverture aux thématiques LGBT, qui reprennent en réalité l’idéal de liberté que les deux jeunes sont venus chercher.

 

 

 

 

 

C’est dans un décor des plus libertaires que l’action se déroule : San Francisco. L’occasion de souligner les nuances de la métropole californienne. Car si les jeunes voyageurs italiens sont venus apprendre, ils influent également sur le mode de vie de ceux qui les accueillent.

 

 

 

 

 

Ce sont ainsi des liens aussi éphémères qu’indéfectibles qui se déploient dès lors une ode à l’ouverture d’esprit, à la jeunesse, et aux amis. Car il s’agit d’un grand film sur l’amitié. Un feel-good movie à l’image (ou presque, si l’on est dans le Nord) de l’été. N’hésitez pas.

 

Vous aimerez aussi :

  • ORLAN, pionnière du body art

    Elle est de ces artistes qui défendent le primat de la liberté sur toute autre valeur. Son oeuvre, à mi-chemin entre art plastique et pratique expérimentale, la porte à...
  • GARÇON ÉDITION : LA NOUVELLE AVENTURE GARÇON

    Ouverte avec la publication des deux premiers tomes de « Mes Papas avant Moi » de Mikl Mayer, la toute nouvelle maison d’édition Garçon Édition prend un nouveau tournant en éditant...
  • Jarry : « Je suis né positif »

    Une heure d’entretien avec ce trublion de 40 ans, c’est soixante minutes de rire évidemment, et aussi beaucoup d’émotion et d’optimisme. Il y a une douceur mais aussi une...
  • TETU : Le coût d’un combat

    Celui qui a marié la presse française à l’histoire des sexualités n’est plus. Pierre Bergé, défenseur des libertés et du patrimoine, s’est éteint en septembre dernier, laissant derrière lui...