EXCLU – LARA FABIAN : « Je suis heureuse d’être la femme que je suis aujourd’hui »

Elle fait son grand retour, deux ans après la sortie de son dernier album Ma vie dans la tienne. Vingt ans après le début de son histoire d’amour avec...

Elle fait son grand retour, deux ans après la sortie de son dernier album Ma vie dans la tienne. Vingt ans après le début de son histoire d’amour avec le public français, cette fois-ci, la chanteuse de 47 ans, aux plus de 20 millions de disques vendus, part à la conquête du monde avec son nouvel opus tout en anglais Camouflage. Plus libérée et apaisée que jamais, l’artiste n’en finit pas de surprendre et d’oser. Et ce, pour notre plus grand plaisir… Rencontre avec une femme solaire.

Propos recueillis par Grégory Ardois-Remaud

 

Growing Wings est le premier single de ce nouvel album Camouflage.

 

Lara, vous revenez au mois d’octobre avec votre 5 è album international, le premier anglophone original depuis 13 ans. Pourquoi une telle attente ? 

Cela fait effectivement beaucoup de temps. Même si j’ai interprété plusieurs titres dans d’autres langues au cours de ces dernières années, y compris plusieurs titres originaux en anglais. Mademoiselle Hyde  (extrait de l’album Mademoiselle Zhivago qui a cartonné en Europe de l’Est ndlr) par exemple. Mais je n’étais pas prête pour un album complet en anglais. Avec les rencontres et changements récents dans mon entourage professionnel, j’ai eu envie de revenir avec un projet musical en anglais. Camouflage en est le résultat.  

Avec le recul, quel regard vous portez sur vos précédentes expériences dans le monde anglophone ? Un échec ? 

Un titre  comme will love again  au top des Billboard Dance Charts (Top 50 Dance US ndlr) pendant des semaines, ou Barbra Streisand qui vous téléphone pour vous parler d’une reprise d’un titre comme  Broken Vow , Spielberg qui vous demande d’interpréter For Always, pour le Soundtrack de A.I– Artificial Intelligence, en travaillant avec une légende comme John Williams (compositeur notamment des bandes originales de Star Wars ou Harry Potter, plusieurs concerts depuis des années aux USA et dans d’autres pays avec ce répertoire en anglais. Des « échecs » comme ceux-là, j’en veux bien.     

« Camouflage ? C’est un album plein de couleurs différentes […] peut-être inattendu pour beaucoup de mes fans. « 

 

Cet album s’appelle « Camouflage ». N’est-ce pas étrange comme titre pour l’auteur, la compositrice que vous êtes, qui a toujours eu à cœur de partager ses joies ou ses blessures les plus intimes ? 

Ce titre, est également le titre d’une des chansons sur l’album, et qui parle justement du sujet … 

Comment vous définiriez cet album ? 

Un album plein de couleurs différentes, un son pop, made in Sweden de Moh Denebi, peut-être inattendu pour beaucoup de mes fans,  eux qui ont l’habitude de m’écouter dans un registre plus « chansons française » ou « ballade classique ». En même temps, c’est un album qui est dans la continuité logique de mes albums précédents anglophones, qui reflétaient eux aussi le son de leur époque.  Et des textes écrits en collaboration avec la magnifique Sharon Vaughn, une légende de la musique américaine.   

Lara Fabian a tourné le clip de Growing Wings en Islande…

 

A chaque sortie d’album, on a la sensation de découvrir une femme toujours plus apaisée, toujours plus sereine. C’est quoi votre secret, votre recette de bonheur ? 

A chacun sa propre recette. Pour moi, le bonheur passe par une prise de conscience sur les vraies priorités dans la vie.  Faire la part des choses qui comptent vraiment, et celles qui n’ont pas d’importance ; De profiter de chaque instant dans la vie. D’être reconnaissante. Et avant tout, « être » et non « paraître » ou « avoir».  Et de s’entourer de personnes qu’on aime, et qui vous aiment.  Le reste n’est que de l’illusion.  

Tout simplement, êtes-vous heureuse aujourd’hui ? 

Tout simplement, oui. (Elle sourit.) 

« L’égalité des droits et quelque chose qui n’est pas négociable, c’est un droit humain » 

Depuis le titre  La Différence , il y a 20 ans, vous êtes régulièrement intervenu pour défendre les droits LGBT (Deux ils, deux elles  en 2012, la sublime photo d’Olivier Ciappa avec Eva Longoria, vous avez également participé à Fierté Montréal l’an dernier).  Qu’est-ce qui explique votre intérêt pour la défense des droits LGBT ?   

Mon engagement par rapport aux droits LGBT, vient d’un sens de justice, que je porte depuis mon enfance. L’égalité des droits et quelque chose qui n’est pas négociable, c’est un droit humain.  Au-delà des droits légaux, le respect des hommes et femmes, indépendamment de leur identité sexuelle, raciale ou  de leur croyance, est quelque chose qui est indiscutable.  Je ne suis pas militante d’une autre cause que celle des droits humains, et de la cause de l’amour. Je suis heureuse de voir les progrès en ce qui concerne les droit légaux de la communauté LGBT en France, Allemagne et ailleurs. Mais il reste encore un long chemin à parcourir. 

 

Interview à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine, numéro 11, disponible chez votre marchand de journaux.

 

Le nouvel album de Lara Fabian sortira le 6 octobre prochain.

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :