Alex Goude & Romain : Ils nous disent tout !

« La première fois que j’ai appelé Romain, c’était pour le menacer de lui envoyer des avocats. » C’est le couple glamour par excellence, celui qui nous inspire et nous fait...

« La première fois que j’ai appelé Romain, c’était pour le menacer de lui envoyer des avocats. »

C’est le couple glamour par excellence, celui qui nous inspire et nous fait partager son bonheur. Le succès, la beauté, l’amour et …Elliot, un petit garçon de deux ans et demi. Ils ont tout pour eux.Pour Garçon Magazine, le nouvel homme fort de France 4 et son mari ont décidé de se raconter avec humour, une complicité évidente mais aussi, avec un engagement fort, en adressant un message au Président Macron, concernant les enfants né d’une GPA à l’étranger.

Propos recueillis par Grégory Ardois-Remaud

 

crédit photo: Antoine Roulet… De leur amour, est né leur fils, Elliot ! La petite famille vit entre Paris ou Las Vegas, où Alex a pu réaliser son rêve: se produire sur scène!

 

Vous êtes en couple depuis 2011. Dans quelles circonstances est née votre histoire?

Romain: On raconte la vraie version? On s’est rencontré au boulot…(rires)

Alex: Ca c’est la version de base on va dire. Mais la vérité, c’est que la première fois que j’ai appelé Romain, c’est pour menacer de lui envoyer des avocats. C’est le premier contact qu’on a eu!

R: A l’époque, j’avais un site Internet d’actus people (jadorelespotins.com)

A: Il a posté mon coming-out sans me demander mon avis et, comme il y avait son numéro sur le site, j’ai appelé ce charmant jeune homme, que je ne connaissais pas encore. Je lui ai dit que la prochaine fois qu’il mettait quelque chose comme ça, il aurait mes avocats au c**. Voilà, c’est notre première rencontre! C’était assez musclé et clairement, on ne s’attend pas à la suite de l’histoire.

R: Un an après? J’ai lancé un site de financement participatif d’humoristes et je cherchais un parrain pour les mettre en scène. Je me suis dit que j’allais lui demander puisqu’il était aussi connu pour ses mises en scène. Il n’était pas contre l’idée et m’a proposé qu’on se voit pour en parler.

A: Heureusement que je ne suis pas rancunier.

 

« Les animateurs et animatrices télé posent aussi avec leurs femmes, leurs maris, leurs enfants. Nous aussi, on voulait montrer qu’on était normaux et surtout libres. »

 

Et là coup de foudre ?

A: Non pas du tout ! On était déjà tous les deux en relation chacun de notre côté. On a travaillé plus d’un an ensemble sur son site jusqu’à ce que ça prenne un peu l’eau… mais pendant ce temps, on avait tellement bossé sur ce projet-là que nos vies sentimentales avaient, elles aussi, un peu pris l’eau. On s’est tous les deux séparés de nos moitiés et quelques mois après, on s’est mis ensemble. Les sentiments sont venus dans le travail et non pas au premier coup de fil de menace. Cela dit, tu fais très bien le guacamole. Du coup on a quand même des avocats dans notre histoire! (rires)

[…]

 

Interview à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine, numéro 11, disponible chez votre marchand de journaux.

 

 

 

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :