MAGNUS HIRSCHFELD : PIONNIER LGBT

...

Figure méconnue du grand public, Magnus Hirschfeld fut l’un des pères fondateurs des mouvements de libération homosexuelle. Sexologue de renommée mondiale, militant de la première heure, il apparaît 77 ans après sa mort comme un pionnier de la lutte LGBT. Il étudia de manière non-accablante la sexualité humaine, sur des bases purement scientifiques. L’homme n’aura de cesse de clamer son mantra : « la justice par la science », qui est aujourd’hui son épitaphe.

Juliette Beck

 

Né le 14 mai 1868 à Kolobrzeg, ville de l’empire Prusse qui fera partie de l’Empire Allemand lors de la première unification en janvier 1871 (dans l’actuelle Pologne), Magnus Hirschfeld est issu d’une famille de confession juive. Conformément à la tradition familiale, il entreprend des études de médecine, puis il exerce comme généraliste à Madebourg en 1894, puis à Berlin à partir de 1896. Cette même année paraît à Leipzig sa première étude sur la sexualité: « Sappho et Socrate » ou comment s’explique l’amour d’hommes et de femmes pour des personnes du même sexe. Dans son essai, il avance la théorie selon laquelle l’homosexualité s’explique d’un point de vue purement…

 

[…]

 

Article à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine, numéro 11, disponible chez votre marchand de journaux.