ANDRE TECHINE

L’amoureux fou Le 13 septembre, sort dans les salles Nos années folles, le nouvel opus d’André Téchiné. Inspiré d’une histoire vraie exhumée par des bribes d’un lointain passé, une...

L’amoureux fou

Le 13 septembre, sort dans les salles Nos années folles, le nouvel opus d’André Téchiné. Inspiré d’une histoire vraie exhumée par des bribes d’un lointain passé, une histoire si « folle » que le mot même se devait d’être employé dans le titre.

Jimmy Parris

Le nouveau long métrage de ce maître du 7e art, s’inscrit avec une évidence particulière dans sa filmographie. Superbe, baroque, ébouriffant, « Nos années folles » ressemble à l’époque qu’il dépeint. Cet entre-deux-guerres parenthèse. Cet enchantement aussi brûlant que temporaire. Dans une France victorieuse mais meurtrie, il faut vivre jusqu’à la lie. Quand le plaisir prend toute sa place, en reste-t-il pour l’amour? L’histoire des Grappe en est le symbole. Racontée par André Téchiné, elle prend la forme d’une fable tragique. Rencontre avec un réalisateur passionné, qui n’a rien perdu de sa fougue d’antan, bien au contraire !

 

 

Vous tournez beaucoup, à quoi doit-on attribuer cela?

Pour ne rien vous cacher, longtemps j’ai eu d’autres choses à faire que du cinéma et maintenant, avec le temps , ma vie s’est exclusivement concentrée sur mon travail. C’est la raison pour laquelle je tourne beaucoup. Et puis, je vous dis ça en toute honnêteté, quand j’étais jeune, j’aimais perdre mon temps.

[…]

 

 

Interview à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine, numéro 11, disponible chez votre marchand de journaux.

Vous aimerez aussi :