Bruxelles, capitale gay d’Europe

Parmi les pride les plus actives d’Europe, celle de Bruxelles est incontestablement l’une des plus fameuses. Mais son succès vient aussi de son partenariat privilégié avec l’incontournable DEMENCE. Thierry son grand...

Parmi les pride les plus actives d’Europe, celle de Bruxelles est incontestablement l’une des plus fameuses. Mais son succès vient aussi de son partenariat privilégié avec l’incontournable DEMENCE. Thierry son grand organisateur nous parle de son implication pour Bruxelles ou il a élu domicile pour sa soirée. 

  • La Démence est installée à Bruxelles depuis de nombreuses années, pourquoi as-tu choisis cette ville ? 

Les deux premières années, les soirées étaient organisées en province à 100 km de Bruxelles. Elles attiraient en moyenne 400 personnes. Le public venait de très loin, mais se plaignait de la difficulté pour y accéder. La décision de déplacer la soirée vers la capitale était logique et nous sommes très rapidement passés à 1.800 personnes, voire plus. Bruxelles est très bien desservie en train de Paris, de Londres, d’Amsterdam et de Cologne. Et en tant que capitale d’Europe, il y a beaucoup de vols de partout. 

« Il y a 25 ans, je me suis vu confronté à une attitude très négative des établissements gays » 

  • Ta soirée étant devenu la première soirée gay d’Europe, par sa taille, qu’elle est ta relation avec Bruxelles ? 

Quand j’ai débarqué avec la soirée à Bruxelles il y a 25 ans, je me suis vu confronté à une attitude très négative des établissements gays qui voyaient en moi un concurrent de plus qui allait leur prendre des clients. Je me suis même vu refuser l’accès. Heureusement, cela a complètement changé depuis que tout le monde s’est rendu compte que nos soirées font venir des milliers de touristes gays, qui finissent par aussi passer dans les autres établissements gays lors de leur visite. Tout le monde est donc gagnant. 

La ville de Bruxelles a aussi fini par se rendre compte de l’impact économique et est devenu notre partenaire avec qui nous promouvons Bruxelles comme destination gays à travers le monde. 

  • Au-delà de ta soirée, qu’elle est ton implication dans l’organisation de la Pride Bruxelles ?  

Il y a environ 15 ans, je faisais partie du comité organisateur et je me suis très fortement impliqué dans l’organisation pendant plusieurs années. En grandissant (Main Party, The Cruise…) mon emploi du temps ne me permettait plus d’y participer activement, mais je soutiens toujours la pride en donnant des conseils et en tant que sponsor. 

« Nous avons attiré 8.000 personnes de 78 nationalités » 

  • Combien de participants as-tu durant cet évènement ? Peux-tu nous rappeler aussi le nombre de nationalité que tu réunis ? 

Nous avons prévu deux soirées au Fuse (Opening Party le vendredi 18 mai et Closing Party le dimanche 20 mai), et la Main party au Palais 12. Lors de la dernière Main party nous avons attiré 8.000 personnes de 78 nationalités.  

  • Prévois-tu des shows ou animations particulières pour cette manifestation ? 

Comme à chaque Main Party, il y aura des spectacles en continu de 23h00 à 05h00. Il y a une équipe de 65 acrobates et danseurs. Et une playroom de 600m2, la plus grande du monde 😊. 

  • Bruxelles est-elle une ville très gayfriendly selon toi ? 

Absolument ! Il ne faut non plus pas oublier que la Belgique a été un pays précurseur au niveau des droits de mariage et d’adoption pour les gays. Non seulement la législation est très gay friendly, mais aussi l’ambiance dans les rues et dans les établissements est très « open minded ». Bruxelles est très appréciée pour son ambiance conviviale qui se ressent partout.  

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE