LAURENCE VANCEUNEBROCK-MIALON « Je suis à la tête d’une famille homoparentale »

Laurence Vanceunebrock-Mialon est députée de l’allier étiquetée « La République En Marche ». Si elle n’a jamais cherché à cacher son homosexualité, ça n’est qu’en Novembre 2017 que l’élue s’est décidée à en parler publiquement. C’est ainsi qu’un article...

Laurence Vanceunebrock-Mialon est députée de lallier étiqueté« La République En Marche ». Si elle na jamais cherché à cacher son homosexualitéça nest quen Novembre 2017 que l’élue sest décidéà en parler publiquement. Cest ainsi quun article du Point, partagé sur sa page Facebook par la députée elle-même, annonce que « Les LGBT à lAssemblée ont un soutien solide » en évoquant l’élue Macroniste.  

Par Victorien BIET. 

« Si je pars en vacances avec mes filles et qu’il arrive quelque-chose à la plus jeune, il faudra appeler la « mère du ventre » pour prendre d’éventuelles décisions médicales. Et il y a plein d’exemples comme ça… » Laurence Vanceunebrock Mialon est une élue du peuple mais c’est avant tout une mère de famille comme tant d’autres en France et elle ne cache pas sa frustration quant à la législation française au sujet de la PMA et de la GPA. Car, si elle est représente l’ensemble des français, la députée est la caution LGBT-friendly de la majorité à l’Assemblée Nationale et fait de la lutte pour les droits de homosexuels un combat de tous les instants.  

« Dans la mesure où j’ai l’impression d’être un peu aux manettes,   je veux être optimiste. J’ai envie d’être optimiste ! » 

Cette élue de la 2ème Circonscription de l’Allier et ex-policière voit d’un très bon oeil l’intention du Président de la République de légaliser la PMA durant l’année 2018. Elle a d’ores et déjà confirmé qu’elle prendrait part aux débats. Pas seulement en tant qu’élue mais aussi en tant que mère voulant faire reconnaître ses droits. Quant à son rôle dans les débats, la députée se veut confiante : « Dans la mesure où j’ai l’impression d’être un peu aux manettes, je veux être optimiste. J’ai envie d’être optimiste ! » 

« Dans le pays des droits de l’Homme et de l’Egalité, faire en sorte que cela devienne une réalité » est l’objectif de Laurence Vanceunebrock-Mialon et, d’après-elle, le fait d’avoir eut le courage de faire son coming out dans ce contexte politique est extrêmement important pour ce qu’elle a « à défendre, en lien avec les associations ». Mais si elle est fière de son coming-out, elle assure que réaliser un coup médiatique n’était pas son attention. C’est avant tout la volonté de s’assumer et de vivre sa sexualité librement, pour elle, pour ses enfants, comme tous les autres citoyens qui l’a motivée. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE