LA BERGAMOTHÉE : RESTAURANT ENGAGÉ

La BerGamoThée est l’un des lieux LGBT incontournables de Clermont-Ferrand. Reçu dans une atmosphère chaleureuse et conviviale, pénétrez dans l’univers coloré et sucré de ce restaurant et salon de thé végétarien et végétalien tenu...

La BerGamoThée est lun des lieux LGBT incontournables de Clermont-Ferrand. Reçu dans une atmosphère chaleureuse et conviviale, pénétrez dans lunivers coloré et sucré de ce restaurant et salon de thé végétarien et végétalien tenu par Nathalie, tenancière du lieu que nous avons pu interviewer.  

Propos recueillis par Victorien BIET 

Nathalie, peux-tu nous décrire le concept de ton établissement ?  

La BerGamoThée existe depuis bientôt cinq ans. C’est un lieu qui a une véritable identité réfléchie de longue date. C’est un restaurant végétarien et un salon de thé mais c’est avant tout et surtout un lieu culturel LGBT ouvert à toutes et tous. C’est un lieu militant sur des valeurs humanistes comme les thématiques LGBT, féminintes et anti-spécistes. Mais ce que je tiens à dire c’est que c’est vraiment un lieu convivial. C’est clair dès le départ.  

« Il était naturel pour moi de proposer un lieu  

où chacun pourrait se sentir bien au delà des différences. » 

Quest-ce qui fait de ton établissement un lieu LGBT ? 

L’identité LGBT passe par une présence visible de littératures et magazines à consulter, de figures affichées sur des photos ou des tableaux et par l’engagement du lieu avec de nombreux partenariats comme des associations LGBT locales et nationales. Nous projetons aussi des courts-métrages LGBT… « Ouvert à toutes et tous ». C’est mon slogan. J’y tiens tout particulièrement car nous sommes tous ensemble sur cette planète et, en bonne anti-spéciste que je suis, nous sommes tous et toutes égaux ! Il était naturel pour moi de proposer un lieu où chacun pourrait se sentir bien au delà des différences.  

Ton restaurant est donc entièrement végétarien ? 

Oui. La BerGamoThée est végétarien. C’est à dire moitié de plats végétariens et végétaliens. C’est notre philosophie culinaire mais aussi politique. Nous sommes engagés contre la maltraitante animale, le gavage, la chasse et la pèche, l’élevage, la corrida, etc… Nous sommes donc tout naturellement végétariens et notre établissement l’est aussi. 

Ton restaurant est lun des établissements LGBT hétéro-friendly les plus populaires de la région centre. Comment expliques-tu ce succès ? 

La clientèle est venue sans aucune publicité. Des personnes de tous les âges, mais tout de même énormément de jeunes, qui ont en commun l’ouverture d’esprit, la curiosité, l’envie d’un lieu plus alternatif ou du mois authentique, original et vrai dans son identité, qui n’est pas un lieu dédié à la consommation et qui propose d’autres moments de partage avec des expositions, du théâtre, des concerts, de la lectures et l’organisation de groupes de parole.  

« Lun des engagements de la BerGamoThée  

est laccueil des amis à quatre pattes. » 

Ton établissement est ouvert à tous… même à nos compagnons à quatre pattes ? 

L’un des engagements de la BerGamoThée est l’accueil des amis à quatre pattes et ils sont d’ailleurs accueillis par ma petit chienne Chennaï adoptée il y a un an. Beaucoup de personnes apprécient de pouvoir venir avec leur compagnon et tout se passe très bien pour tout le monde.  

Et vous organisez aussi des concerts ?  

Pour les concerts, j’ai choisi un lieu avec une deuxième salle pour pouvoir accueillir des artistes connus ou pas, amateurs ou non. Ce sont souvent des artistes locaux mais pas que et cela donne des concerts, surtout acoustiques, très intimistes que le public apprécie énormément. C’est une ambiance très spéciale et très positive pour les artistes tout comme pour les gens qui viennent assister à leurs concerts. Il y a une vraie diversité. Les artistes jouent vraiment de tout : du classique, du jazz, de la chanson contemporaine, de la musique indienne, etc… 

« Il ny a pas deffet de mode mais uniquement  

de la simplicité et, jose le dire,  

de lamour dans ce que je propose. » 

Quel est daprès-toi le petit plus qui démarque ton établissement des autres ?  

Le « petit plus » serait clairement l’accueil. Le fait que les gens se sentent bien « comme à la maison », me dit-on souvent. Généralement, les gens ne voient pas le temps passer et ça aussi c’est très bon signe ! Après je pense qu’ils sentent que le lieu est vrai, un peu comme moi, et qu’il n’y a pas de faux semblant. C’est cette sincérité qui fait notre succès, à mon avis. Il n’y a pas d’effet de mode mais uniquement de la simplicité et, j’ose le dire, de l’amour dans ce que je propose – y compris dans ma cuisine.  

Quest-ce qui te rend le plus particulièrement fier dans ton établissement ?  

Ce dont je suis fier, modestement bien-sur, c’est d’avoir ouvert il y a cinq ans, avant la déferlante, seule, et d’avoir réussi à convaincre dans une région d’élevage et de traditions. Mon restaurant est situé en haut de la Rue de la Boucherie ! Recevoir ici, entre autres, des auvergnats, c’est un défi. Mais ils se montrent généralement curieux et agréablement surpris par ce qu’ils ont dans leur assiette. Le bouche à oreille fonctionne très bien et de cela aussi je suis ravie.  

Plus d’infos : labergamothee.fr  

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE