STRAIGHT CHEXXX : QUAND LE PORNO EST UNE (AUTO)BIOGRAPHIE QUI NE DIT PAS SON NOM !

Prenez des acteurs porno auxquels est accolée – à tort ou à raison – l’étiquette de « gay for pay ».  Ajoutez-y un ex-minet du X devenu réalisateur au sein d’une grosse boîte...

Prenez des acteurs porno auxquels est accolée – à tort ou à raison – l’étiquette de « gay for pay ».  Ajoutez-y un ex-minet du X devenu réalisateur au sein d’une grosse boîte de prod. Lier le tout par un scénario qui puise dans la vie même des intéressés et vous obtenez « Straight Chexxx », un film porno gay aux qualités cinématographiques et fantasmatiques remarqués. Diffusé sur PinkX à partir du 12 janvier à minuit, il mérite qu’on lui consacre ces pages. 

Une hétérosexualité à l’épreuve des faits  

« Straight Chexxx » s’intéresse à un groupe de jeunes hommes qui évoluent dans le même quartier, à Las Vegas. Certains se connaissent déjà, parfois intimement, quand d’autres se découvrent. Il y a notamment le romantique (Markie More) qui souffre d’être amoureux de son pote viril (Frank Long) qui ne veut le considérer que comme un ami. Le coach sportif (Jimmy Clay) qui est à voile et à vapeur avec la complicité de sa chérie (Carolyn Pierce). Et l’hétéro aspirant comédien (Quentin Gainz) qui gagne de l’argent en étant camboy. C’est ce personnage, au début « gay for pay », qui donne au film son titre. « Straight Chexxx » joue en effet avec les mots « straight » (hétéro), « check »  (chèque, fric) et « xxx » (le porno). 

Il est intéressant de noter que la plupart des acteurs du film sont régulièrement taxés de « gay for pay » : Quentin Gainz, Frank Long… et Markie More. Or ce dernier a fait l’année dernière une révélation bouleversante alors qu’il avait pensé arrêter le porno :   

« J’ai toujours ressenti en moi un appel pour aider les gens… Les années passant, ce sentiment est devenu incroyablement plus intense. À partir de maintenant, pour chaque nouvelle scène, je donnerai 150 dollars à la Gay Straight Alliance Network. En plus, NextDoor offrira à la même association 100 dollars pour chaque scène que je tournerai. Ce n’est que le début, je sais que de grandes choses vont venir… » 

 
Une manière élégante de dire à ses détracteurs qui l’accusent d’être un « gay for pay » qu’il ne l’a jamais vraiment été ou du moins qu’il ne l’est plus. Faire du X gay quand on est hétéro ne peut être sans conséquences sur la façon dont on se définit sexuellement. 

Un réalisateur qui parle aussi de lui 

En juillet de l’année dernière, la promotion de Tucker Scott à seulement 31 ans au poste de vice-président de la production de NextDoorStudios, un géant du X gay nord-américain, avait fait grand bruit dans le milieu du porno. La nouvelle avait été l’occasion de revenir sur son parcours exceptionnel. De ses débuts comme twink il y a un peu plus de dix ans pour des labels amateurs et au sein de son propre site, il est devenu une porn star travaillant pour de gros labels, comme Titan, Falcon et NextDoorStudios. Et c’est chez NextDoor qu’il œuvrait déjà dans la réalisation sous le nom de Rocco Fallon, avant sa promotion. Parallèlement, ses histoires d’amour avec des porn stars avaient fait le buzz. Ainsi eut-il pour boyfriend le légendaire Dean Phoenix. Cet ex-militaire fut dans la seconde moitié des années 1990 l’un des modèles les plus excitants de Falcon. Or de quoi parle « Straight Chexxx » ? Outre de narrer des interactions sentimentales et sexuelles, il est aussi question de l’ascension spectaculaire dans l’industrie du X gay du personnage campé par Quentin Gainz. Le camboy qu’il était à ses débuts sera deux ans plus tard une porn star bénéficiant de conditions de tournage cinématographique en rapport avec son statut. Et le réalisateur de son denier film en date est incarné par Tucker Scott lui-même. Autre point commun entre la réalité et la fiction, Dean Phoenix, qui fait son comeback, a une scène avec Quentin. Ça ne peut pas être un hasard tant ce dernier joue le personnage qui est le plus proche professionnellement du réalisateur et coscénariste de « Straight Chexxxx ». 

Dès lors qu’il y a un vrai scénario, avec des dialogues fournis portés par des acteurs convaincus, le porno n’est jamais aussi meilleur que lorsqu’il parle de lui-même et que l’expérience romanesque de ceux qui font le X est matière à des histoires s’amour et de sexe émouvantes, coquasses, crédibles et excitantes. 

À partir du 12 janvier à minuit sur PinkX. 

Et sur pinktv.fr, retrouvez en bonus des interviews du réalisateur et de certains des acteurs. 

Vous aimerez aussi :

  • Suzane, l’icône française qui parle à l’oreille de tou.te.s

    Océane Colom, aka Suzane, fait ses débuts dans la chanson, en 2018. Pendant deux ans, la jeune chanteuse enchaîne les titres, parmi SLT, Anouchka, L’insatisfait et Ptit Gars, et...
  • DU NOUVEAU CHEZ LYNX VIDEO

    A TOULOUSE, LA REALITE VIRTUELLE VOUS PLONGE PLUS PROFONDEMENT AU COEUR DU X Au sein de la Ville Rose, Lynx Vidéo, ouvert en 2002, propose, en plus de son...
  • Porn’News

    Il s’en est passé des choses en deux mois sur la planète porn. Pour vous, nous avons rassemblé les informations les plus importantes et à retenir pour briller en...
  • TEDDY TORRES

    De passage à Paris il y a quelques jours, le beau Teddy Torres s’est vu couronner « Porn Star de l’année » aux PinkX Gay Video Awards. Sexy, viril et...
FERMER
CLOSE