ETRE SERONEGATIF : UN DEFI PERMANENT

Avez-vous remarqué qu’on ne parle jamais d’eux ou si peu. Il n’existe aucune grande enquête à leur sujet et vous ne trouverez aucun portrait d’une personnalité qui se vanterait...

Avez-vous remarqué qu’on ne parle jamais d’eux ou si peu. Il n’existe aucune grande enquête à leur sujet et vous ne trouverez aucun portrait d’une personnalité qui se vanterait d’être comme ça. Pourtant ils sont très largement majoritaires : 86 % des gays sont séronégatifs. Qui sont-ils ? Que font-ils pour rester séronégatifs ? Est-ce facile ou pas pour eux ?

Hervé LATAPIE

 

94 % des jeunes de moins de 30 ans sont séronégatifs

 

LES SERONEGATIFS EN CHIFFRES

 

86 % des gays sont séronégatifs, c’est la dernière évaluation publiée en juillet 2017 (enquête PREVAGAY ). L’enquête n’a touché qu’un public particulier, celui des gays qui sortent dans les établissements, bars, saunas, sex-clubs, mais d’autres enquêtes, dont celle effectuée en 2015 par le centre LGBT de Paris (sexe, santé et plaisirs en questions), ou encore l’enquête « Presse gay »en 2011, donnent des chiffres proches.

De moins en moins de gays ignorent leur statut sérologique : moins de 10 %

[…]

Article à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine, numéro 11, disponible chez votre marchand de journaux.

 

Vous aimerez aussi :