OLIVIER MINNE : ENFIN LE COMING OUT !

(ÇA FAIT UN MOMENT, MINE DE RIEN)

S’identifiant publiquement comme bisexuel depuis un peu plus de trois ans, Olivier Minne semble avoir tourné la page de cette révélation sur laquelle il revenait pourtant en Mars dernier dans le magazine « Nous Deux » puisqu’il vient d’annoncer en ce 12 Octobre 2017 à BuzzFeed assumer complètement son homosexualité : « Oui, je suis gay ! »

 

Animateur de l’émission Fort Boyard depuis 2003, Olivier Minne semble avoir enfin trouvé sa place et s’assumer pleinement. En effet, si le présentateur de France 2 se disait jusqu’à présent bisexuel ou plutôt « hétéromo », il semblerait qu’il ne nous ait pas tout dit jusqu’à Jeudi dans la journée lorsque BuzzFeed a publié cette information – véritable surprise – aux airs de confidence dans laquelle le présentateur avoue ne plus être attiré par la gente féminine à l’heure actuelle.

 

« Oui, je suis gay ! »

 

« Oui, je suis gay ! » a t-il prononcé dans un élan de courage, se gardant de tâter le terrain comme il l’avait fait trois ans auparavant. La question que nous pouvons nous poser aujourd’hui est donc « pourquoi un tel revirement ? » S’agit-il de ce que nous pourrions considérer comme la fluidité supposée de la sexualité ou tout simplement d’un coming-out progressif ?

 

 

L’histoire n’est pas sans rappeler le coming-out tardif de Pierre Palmade, humoriste français, passé notamment par l’hétérosexualité avant de s’avouer bisexuel, avant de se rendre à l’évidence de son entière homosexualité. Buzzfeed, média à l’origine de la révélation, parle même, dans son article sur Olivier Minne, de « double vie », de « mensonges » et de « dissimulations ».

 

En 2017, le rapport de Stop Homophobie rapportait 124 cas d’agressions physiques à caractère homophobe sur l’ensemble du territoire

 

Est-il toujours honteux d’être homosexuel en 2017 au point qu’il faille chercher à faire des compromis avec la presse et autres fans ? Si la décision d’Olivier Minne d’assumer publiquement son homosexualité est honorable, elle pose néanmoins la question de la tolérance en France à l’aube de l’an 2018 alors que les coming-out se font de plus en plus rares et alors que les chiffres de l’homophobie verbale et physique ne font que grimper un peu plus chaque année. En 2017, le rapport de SOS Homophobie rapportait 124 cas d’agressions physiques à caractère homophobe sur l’ensemble du territoire.

 

d’info :
– Article de Garçon Magazine sur Olivier Minne : https://garcon-magazine.com/2017/04/06/olivier-minne-victime-de-biphobie-twitter/
– Rapport 2017 de SOS Homophobie sur l’homophobie en France : https://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/rapport_annuel_2017.pdf

Vous aimerez aussi :

  • Existrans : les T et I sont dans la rue

    Le slogan de cette édition 2017 de la marche Existrans est fort à propos. Voilà 21 ans que le collectif abonde les rues parisiennes à l’occasion d’une journée par...
  • TRUMP ET LES LGBT : COMMENT IL LES A PIÉGÉ

    L’actualité est chargée, de l’autre côté de l’Atlantique pour les LGBT américains ces dernières semaines. Après la sortie du Président des États-Unis largement relayée sur les réseaux sociaux au...
  • Et un jour une « femme »…

    Comme quoi, même chez nos amies les bêtes, Les Feux de l’Amour gays existent « L’amour triomphe toujours » dit l’adage. Même malgré des rebondissements rocambolesques, ce sentiment reste d’une puissance...
  • CALENDRIER GIABICONI 2018

    Galvanisé par les ventes de son calendrier 2017, Baptiste Giabiconi, protégé de Karl Lagerfeld et égérie de Chanel, a pris la décision de rééditer l’exploit en proposant cette année...